INDEBOULONNABLE.
Appréciation des utilisateurs: / 1
Écrit par Georges Martin   

INDEBOULONNABLE.

Notre cher Président de la République restera et réformera jusqu’au bout de son mandat. Il continuera de réformer et nous de souffrir. Hélas !

A ses dires, toutes les réformes qu’il a mises en œuvre vont porter leurs fruits. C’est du moins ce qu’il espère. Il utilisera tous les moyens à sa convenance pour que le chômage ait diminué juste avant les élections présidentielles. Miracle !

Ce qui m’interpelle, c’est le fait qu’il ne comprenne pas que sa politique est très mauvaise et ne tient en aucun cas compte de ce que le peuple demande.

Augmenter le nombre de fonctionnaires, créer des stages de formation, etc.., n’augmenteront pas le pouvoir d’achat. Ils augmenteront le nombre de fonctionnaires non productifs et par voie de conséquence les frais généraux de l’état qui seront rémunérés par ceux qui produisent à grand peine ce qui reste de nos quelques richesses et qui sont déjà très mal payés.

Comment peut-il espérer diminuer le nombre des demandeurs d’emplois s’il ne crée pas les conditions incitant les entreprises à rapatrier leurs moyens de productions ? Je sais bien que la liberté d’entreprendre est contraire aux idéaux socialistes et qu’il vaut mieux laisser des fonctionnaires décider à la place de ceux qui créent les richesses vitales de notre pays. Cette méthode a échoué partout où elle fut appliquée.

Lire la suite...
 
JEANNE... REVIENS!...
Appréciation des utilisateurs: / 0
Écrit par Georges Martin   

JEANNE… REVIENS !...

La France est en danger

« Grand-pitié ! Jamais personne ne secourut la France si à propos et si heureusement que cette Pucelle, et jamais mémoire de femme ne fut si déchirée. » (Etienne Pasquier)

Il y a cinq siècles, la France était dans le même piteux état qu’aujourd’hui. Une jeune femme de 18 ans, choisie par la destinée, se porta à son secours. Quand elle intervint en 1429, la situation était des plus critiques… La guerre civile ravageait le pays et les Français étaient divisés en deux camps : Les Bourguignons et les Armagnacs. Son nom : Jeanne d’Arc. Sa devise : « Dieu premier servi ».

Née le 6 janvier 1412 à Domrémy, en Lorraine, très pieuse, elle grandit en pleine tourmente de la guerre de Cent Ans. A treize ans, elle déclare avoir entendu des voix célestes qui lui auraient donné l’ordre de ramener le Dauphin sur le trône et de libérer la France de la présence anglaise. Elle résiste pendant quatre ans avant de répondre à cet appel. Obéissant à ces voix, elle part à Vaucouleurs pour rencontrer le capitaine Robert de Baudricourt et le convaincre de l’aider à obtenir une audience auprès du Dauphin.

Lire la suite...
 
ATTAQUES ET CONTRE-ATTAQUES.
Appréciation des utilisateurs: / 0
Écrit par Georges Martin   

ATTAQUES ET CONTRE-ATTAQUES.

Je suis sans aucun doute un oiseau de mauvaise augure pour avoir prédit il y a quelques temps dans un de mes textes que les coups bas allaient renaitre de plus belle à l’approche des élections présidentielles. C’est hélas le cas.

De tous temps les hommes de pouvoir se sont enrichis pendant qu’ils exerçaient leur mandat. Seulement il y avait une différence notoire avec ce qui se passe aujourd’hui : lorsqu’ils quittaient leurs fonctions on disait qu’ils laissaient le pays en meilleur état qu’ils ne l’avaient trouvé en arrivant.

De nos jours, ils s’enrichissent toujours autant mais quand ils s’en vont, ils laissent le pays ruiné et le peuple en désespérance. Cela est immoral.

De nos jours, les attaques sont mondiales. Elles visent ceux qui gênent la grande finance internationale et pourraient éventuellement les empêcher d’aboutir dans leur plan de soumission du monde. Vous ne saurez jamais d’où viennent les coups. Vous ne pourrez en aucun cas mettre un nom sur celui qui en est à l’origine.

Lire la suite...
 
LETTRE OUVERTE A MONSIEUR BRUNO LEMAIRE.
Appréciation des utilisateurs: / 2
Écrit par Georges Martin   

 

Jean Paul Salini Général de l'Armée de l'air (2°s) Commandeur de la légion d'honneur

à Monsieur Bruno Le Maire

Monsieur le Député,

Dernièrement vous avez dit en parlant de la Syrie: " Il faut une coalition internationale à laquelle, à mon sens, la France devrait participer en mettant, elle aussi, un nombre limité de troupes au sol. " Et vous avez ajouté qu'elle (la France) doit prendre l'initiative d'une coalition internationale qui devrait évidemment associer en premier lieu les États de la région.

Je suis un général d'aviation et j'ai quitté le service depuis bien longtemps. Il n'est guère dans les habitudes des généraux de rompre le silence auquel ils ont été habitués. Mais je crois que je dois faire valoir ici quelques-unes de mes idées. Lorsqu'on commence une guerre la seule certitude que l'on peut avoir est qu'on ignore trois choses. Comment elle finira! Et quand elle finira. Et même si elle finira. Car il est des guerres éternelles comme celle qui oppose Israël aux Palestiniens.

 

Lire la suite...
 
MISE AU POINT.
Appréciation des utilisateurs: / 0
Écrit par Georges Martin   

MISE AU POINT.

Monsieur le Président de la République Française a déclaré que nous étions en guerre. Pour combattre, il a renforcé notre législation. Il a instauré l’état d’urgence. Il a voulu changer notre Constitution.

Je me demande en quoi le renforcement de notre législation pourrait nous aider en état de guerre. Si nous étions envahis par une armée étrangère et qu’il soit suffisant de prendre un avocat pour nous défendre, cela se saurait !

1- L’état d’urgence n’est pas assez fort. Nous aurions besoin d’un état de siège car l’ennemi est dans nos murs.

2- Pourquoi changer la Constitution alors que la suppression de la nationalité existe déjà dans notre code de procédure pénale. Il suffit de l’appliquer.

3- Toutes ces déclarations de façade n’ont pour but que de détourner l’attention du peuple des problèmes réels auxquels il est confronté, c'est-à-dire la destruction programmée des peuples européens (doctrine de Coudenhove Kalergi) par un métissage forcé destiné à les transformer en un peuple européen sans culture propre, juste bon à travailler au profit de quelques-uns.

Lire la suite...
 
LA SECURITE DE FACADE.
Appréciation des utilisateurs: / 0
Écrit par Georges Martin   

LA SECURITE DE FACADE.

Comme une majorité d’entre vous, j’écoute en permanence les informations. Je suis abasourdi par le nombre de cocoricos poussés par nos hommes politiques.

Coluche disait que si les français ont choisi comme emblème le coq Gaulois, c’est tout simplement parce que c’est le seul animal à pouvoir faire cocorico avec les deux pieds dans la merde.

Ils parlent de démantèlement de filières djihadistes, comme si nous allions maintenant pouvoir vivre tranquille. La police a fait son travail d’une manière satisfaisante. C’est bien, mais il faut savoir plusieurs choses

Lire la suite...
 
COMBATTRE LE TERRORISME.
Appréciation des utilisateurs: / 0
Écrit par Georges Martin   

COMBATTRE LE TERRORISME !

« La croyance superstitieuse en la force historique des complots (quand bien même ils existeraient, de type individuel ou collectif) laisse complètement de côté la cause principale des échecs subis aussi bien par les individus que par les Etats : les faiblesses humaines » - Alexandre Soljenitsyne

Qu’ils soient intégristes, fanatiques religieux ou anarchistes, les terroristes prêchent le viol de la société, et, par conséquent, ils ne sauraient être traités comme des adversaires réguliers. Car « vouloir donner aux choses le sens de ses désirs est la pire forme de dérèglements de l’esprit ». Ainsi s’est exprimé Bossuet dans une de ses prédictions au souffle lyrique de ses visions grandioses.

Le caractère d’extrême gravité que revêt le terrorisme international a fait de la France (et désormais de la Belgique) l’une de ses plaques tournantes et nous met dans l’obligation de réagir avec fermeté contre tous ceux qui tentent de faire de notre pays un « champ de tir » du terrorisme, son refuge ou son « laboratoire d’expériences » révolutionnaires… d’autant plus que ces actions terroristes impliquent nécessairement une chaine de connivence et d’appui logistique sur notre sol et une préparation minutieuse…

Lire la suite...
 
QuE PEUVENT-ILS BIEN VOULOIR?
Appréciation des utilisateurs: / 0
Écrit par Georges Martin   

QUE PEUVENT-ILS BIEN VOULOIR ?

A n’en pas douter, tous ces gens qui manifestent et surtout ceux qui les manipulent ont un but. Mais quel est ce but ?

Le Général de Gaulle déjà fulminait contre « les agitateurs à la solde de l’étranger ». Etre pour ce qui est contre et contre ce qui est pour donne à penser qu’un pouvoir occulte est derrière tout cela. Il s’agit d’empêcher la France d’aller bien et par les temps qui courent d’aller mieux.

Qui est derrière tout cela ? En réfléchissant, on peut découvrir des pistes intéressantes.

Pour cela, il faut se poser les bonnes questions et se placer comme si nous étions au centre du monde.

Tout d’abord pourquoi la France est-elle dans le collimateur ?

Bien que ne pesant que 65 millions d’habitants, elle a un long passé culturel. Elle porte en elle une grande partie de l’histoire du monde. Elle est un besoin du monde comme disait Philippe de Villiers. De plus, sans la France, l’Europe Fédérale ou Confédérale ne pourrait pas exister.

Lire la suite...
 
LES FINANCIERS DOMINENT LE MONDE.
Appréciation des utilisateurs: / 0
Écrit par Georges Martin   

LES FINANCIERS DOMINENT LE MONDE.

Que recherchent les hommes dans leur grande majorité ? Tout simplement le bonheur d’avoir une famille et de pouvoir lui offrir la meilleure vie possible. On peut dire qu’un père et une mère espèrent toujours que leurs enfants aient un avenir meilleur que ce qu’ils ont eu eux-mêmes. C’est dans l’ordre des choses.

Cependant, cela n’est pas aussi simple qu’il parait. On a tendance à oublier ce que nous sommes et à reporter nos propres erreurs sur les autres. Notre malheur vient de nous. En théorie, il serait très facile d’accéder au bonheur. Pour cela, il suffirait de supprimer de notre esprit, l’envie de domination, et surtout de faire peser sur les autres les efforts quotidiens que chacun devrait faire pour sa part. Cela n’empêche pas une saine émulation dynamisante et nécessaire jouant sur la qualité du travail.

Chaque nation dispose d’un bout de surface de la planète. Cela ne lui suffit pas. Il lui manque pour certaines des matières premières indispensables à sa survie qu’elle doit donc acheter à ceux qui les possèdent. La tentation est alors grande si la nation est puissante militairement de se saisir des richesses de l’autre.

Lire la suite...
 
LES HOMMES COURENT APRES LEUR PROPRE PERTE.
Appréciation des utilisateurs: / 0
Écrit par Georges Martin   

LES HOMMES COURENT APRES LEUR PROPRE PERTE.

Quand j’analyse les désidératas des différents intervenants en Syrie, je me rends compte que chacun tire la couverture à lui, qu’il défend ses intérêts idéologiques pour certains et financiers pour d’autres. La vie des autres ne compte pas.

Les hommes sont comme ça !

Pourquoi en sommes nous arrivés là ?

Dans notre monde, tout se tient. Cela a commencé en Arabie il y a 1400 ans environ :

Avant l’arrivée du prophète, les arabes vivaient en tribus concurrentes qui se battaient pour des pâturages, des points d’eau, etc.. L’Arabie est un désert. Les luttes étaient fréquentes. Beaucoup d’hommes mourraient. En conséquence, les femmes étaient plus nombreuses que les hommes. Il fallait donc les remplacer. Pour cela, les Arabes instaurèrent la polygamie. Lorsque le prophète Mahomet pacifia les tribus, les luttes cessèrent. Les hommes pour des raisons évidentes voulurent conserver la polygamie. Cela entraîna, par voie de conséquence, une démographie galopante que l’Arabie ne pouvait pas absorber faute de terres nourricières et de pâturages en quantité suffisante. Ils envahirent donc les pays voisins. Le premier d’entre eux, le plus proche fut la Palestine, la terre promise chère aux Hébreux. Ensuite une partie envahit l’Afrique du Nord, le Maghreb (qui signifie couchant en Arabe), les autres se répandirent vers le nord et l’est.

Aujourd’hui, en dehors de l’Arabie Saoudite, tous les pays arabes sont des pays qui ont été envahis.

Lire la suite...
 
QUI POURRAIT SAUVER LA FRANCE?
Appréciation des utilisateurs: / 0
Écrit par Georges Martin   

QUI POURRAIT SAUVER LA FRANCE ?

Car c’est de cela dont il s’agit !

Examinons la situation !

Notre environnement est pollué. A force, par syndicats interposés, de réclamer des avantages financiers et sociaux par le chantage depuis des décennies, sans tenir compte des réalités, nous nous retrouvons avec une multitude de lois paralysantes pour nous-mêmes et pour nos entreprises. Dès qu’un homme politique essaye de changer quelque chose qui pourrait améliorer notre quotidien, nous faire évoluer, il se heurte à un tollé général paralysant. Chaque Français, égoïstement, veut garder tous les avantages acquis sans prendre en compte la situation réelle de notre pays. Il continuera donc la lutte des classes.

Nous ne sommes plus au temps de Germinal. Si vous devenez patron, et si vous créez des emplois, vous devenez alors, la personne à abattre. Il s’agit là d’une vision suicidaire car seuls ceux qui ont le courage de prendre des risques importants peuvent créer les emplois dont nous avons tant besoin.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 64 - 84 sur 699
Joomla Templates by Joomlashack