Manifestations
LA CLAQUE. Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
Écrit par Georges Martin   

LA CLAQUE.

Le peuple américain vient de donner une claque retentissante et bien méritée à ces prétendues élites qui, du haut de leur situation sociale, se disent compétentes et se croient irremplaçables dans la gestion d’un système qui leur assure privilèges et profits aux dépends de ceux qui le font fonctionner par leur travail. Tous ces brasseurs de vent : économistes, bureaucrates des sociétés anonymes, membres de sociétés de conseil ou de soi-disant réservoirs de pensées, publicistes, communicants, valets médiatiques, … se sont vus signifier de prendre la porte. De se coltiner enfin : la réalité rugueuse à étreindre. Mais méfions-nous, sortis par la porte, ils vont revenir par la fenêtre avec leur mépris pour ceux qui ne votent pas comme ils le voudraient.

Lire la suite...
 
ELECTION AMERICAINE0 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
Écrit par Georges Martin   

ELECTION AMERICAINE.

Chers amis,

Il s'est passé hier aux Etats Unis d'Amérique un événement d'une portée considérable dont nous ne pouvons pas encore mesurer l'ampleur.

Avec la politique menée par le président de la fédération de Russie, la nécessaire réorganisation du monde va pouvoir maintenant s'engager sous les meilleures auspices.

Compte tenu de l'organisation actuelle de l'Union européenne, il est devenu absolument clair depuis aujourd'hui, que la France, et la France seule en premier lieu, à le rôle prépondérant à jouer dans cette réorganisation.

De même qu'il est clair, absolument clair, que dans notre pays, les patriotes, les souverainistes, les seuls respectueux des droits nationaux et du droit international, sont la clef de voûte, la seule clef de voûte capable, en dotant la France d'institutions essentiellement nationales, en retrouvant sa grandeur et son rang, de jouer ce rôle capital dans le monde.

Nous ne pouvons pas reculer devant cette tâche salutaire entre toutes.

Qu'on le veuille ou non, c'est comme cela que cela doit être car la France, de par sa position géographique, est au barycentre de toute politique mondiale.

Amitié à toutes et à tous,

Bernard Chalumeau.

 

 
A QUOI SERT LE SOCIALISME? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
Écrit par Georges Martin   

A QUOI SERT LE SOCIALISME ?

De mémoire d’homme, lorsqu’un socialiste gagne le pouvoir dans un pays quelconque, il veut régner sur tout et interdit de plus en plus de choses. Il pense qu’en faisant des lois et encore des lois, il débarrassera la nation de ses tares naturelles. Seule sa pensée est la bonne.

En fait, plus un pouvoir socialiste demeure à la tête d’un pays, plus le pays s’enfonce dans un régime totalitaire. C’est historique.

Qu’on me cite un seul pays au monde, où le socialisme est arrivé au pouvoir et qui ait vu le niveau de vie de ses habitants s’améliorer ! Certains pays producteurs de pétrole ont pu faire illusion pendant un temps mais cela n’a jamais duré. Une économie qui n’est basée que sur les revenus pétroliers dépend du marché donc du prix du baril de pétrole. S’il descend, le pays croule sous les pénuries.

Les fins de ces régimes seront toujours catastrophiques.

Lire la suite...
 
NOUS NE SOMMES PLUS EN DEMOCRATIE. Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
Écrit par Georges Martin   

NOUS NE SOMMES PLUS EN DEMOCRATIE.

Les forces financières que je serais tenté d’associer aux forces du mal s’en donnent à cœur joie.

1- De nombreux établissements de distribution refusent arbitrairement les paiements par chèques alors que ces derniers sont un moyen de paiement légal.

2- De nombreux petits commerces refusent les paiements par cartes bleues alors que c’est un moyen de paiement légal, sauf si le montant est supérieur à une somme décidée arbitrairement par le commerçant lui-même. Il s’agit là indirectement d’un moyen de vente forcée.

3- Les banques se font tirer l’oreille pour ouvrir des comptes aux clubs de réflexions si les membres du bureau appartiennent à un parti politique. C’est illégal.

La liberté d’association existe. Je ne vois pas pourquoi les puissances financières auraient le droit de décider d’elles mêmes des règles du jeu qui sont du ressort du parlement et du gouvernement.

Lire la suite...
 
ENCORE UN PEU DE POLITIQUE FICTION. Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
Écrit par Georges Martin   

ENCORE UN PEU DE POLITIQUE FICTION.

La fiction est une création de l’imagination. C’est le dictionnaire Larousse qui la définit ainsi. Laissons donc notre imaginaire créer ce que nous souhaiterions.

Tout d’abord qu’est-ce qu’un être humain ?

C’est un animal vivant, qui possède la particularité d’avoir une intelligence plus développée que les autres et qui a tendance à s’en servir à son avantage sans tenir compte de ce que souhaitent ses semblables. Son principal défaut dans une société est son égoïsme. Si les êtres humains vivent en groupes, c’est parce qu’ils sont faibles physiquement. Cependant ils en profitent pour essayer d’écraser les autres.

Depuis la nuit des temps, l’être humain, très faible sur un plan physique, a utilisé cette faculté de raisonnement pour dominer les autres espèces. Il y a réussi en pratiquant l’élevage. Cela lui évitait de courir après le gibier qui était plus rapide que lui. Ce fut sans doute sa première victoire.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 46 - 54 sur 711
Joomla Templates by Joomlashack