Manifestations
JEANNE... REVIENS!... Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
Écrit par Georges Martin   

JEANNE… REVIENS !...

La France est en danger

« Grand-pitié ! Jamais personne ne secourut la France si à propos et si heureusement que cette Pucelle, et jamais mémoire de femme ne fut si déchirée. » (Etienne Pasquier)

Il y a cinq siècles, la France était dans le même piteux état qu’aujourd’hui. Une jeune femme de 18 ans, choisie par la destinée, se porta à son secours. Quand elle intervint en 1429, la situation était des plus critiques… La guerre civile ravageait le pays et les Français étaient divisés en deux camps : Les Bourguignons et les Armagnacs. Son nom : Jeanne d’Arc. Sa devise : « Dieu premier servi ».

Née le 6 janvier 1412 à Domrémy, en Lorraine, très pieuse, elle grandit en pleine tourmente de la guerre de Cent Ans. A treize ans, elle déclare avoir entendu des voix célestes qui lui auraient donné l’ordre de ramener le Dauphin sur le trône et de libérer la France de la présence anglaise. Elle résiste pendant quatre ans avant de répondre à cet appel. Obéissant à ces voix, elle part à Vaucouleurs pour rencontrer le capitaine Robert de Baudricourt et le convaincre de l’aider à obtenir une audience auprès du Dauphin.

Lire la suite...
 
ATTAQUES ET CONTRE-ATTAQUES. Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
Écrit par Georges Martin   

ATTAQUES ET CONTRE-ATTAQUES.

Je suis sans aucun doute un oiseau de mauvaise augure pour avoir prédit il y a quelques temps dans un de mes textes que les coups bas allaient renaitre de plus belle à l’approche des élections présidentielles. C’est hélas le cas.

De tous temps les hommes de pouvoir se sont enrichis pendant qu’ils exerçaient leur mandat. Seulement il y avait une différence notoire avec ce qui se passe aujourd’hui : lorsqu’ils quittaient leurs fonctions on disait qu’ils laissaient le pays en meilleur état qu’ils ne l’avaient trouvé en arrivant.

De nos jours, ils s’enrichissent toujours autant mais quand ils s’en vont, ils laissent le pays ruiné et le peuple en désespérance. Cela est immoral.

De nos jours, les attaques sont mondiales. Elles visent ceux qui gênent la grande finance internationale et pourraient éventuellement les empêcher d’aboutir dans leur plan de soumission du monde. Vous ne saurez jamais d’où viennent les coups. Vous ne pourrez en aucun cas mettre un nom sur celui qui en est à l’origine.

Lire la suite...
 
LETTRE OUVERTE A MONSIEUR BRUNO LEMAIRE. Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 2
Écrit par Georges Martin   

 

Jean Paul Salini Général de l'Armée de l'air (2°s) Commandeur de la légion d'honneur

à Monsieur Bruno Le Maire

Monsieur le Député,

Dernièrement vous avez dit en parlant de la Syrie: " Il faut une coalition internationale à laquelle, à mon sens, la France devrait participer en mettant, elle aussi, un nombre limité de troupes au sol. " Et vous avez ajouté qu'elle (la France) doit prendre l'initiative d'une coalition internationale qui devrait évidemment associer en premier lieu les États de la région.

Je suis un général d'aviation et j'ai quitté le service depuis bien longtemps. Il n'est guère dans les habitudes des généraux de rompre le silence auquel ils ont été habitués. Mais je crois que je dois faire valoir ici quelques-unes de mes idées. Lorsqu'on commence une guerre la seule certitude que l'on peut avoir est qu'on ignore trois choses. Comment elle finira! Et quand elle finira. Et même si elle finira. Car il est des guerres éternelles comme celle qui oppose Israël aux Palestiniens.

 

Lire la suite...
 
MISE AU POINT. Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
Écrit par Georges Martin   

MISE AU POINT.

Monsieur le Président de la République Française a déclaré que nous étions en guerre. Pour combattre, il a renforcé notre législation. Il a instauré l’état d’urgence. Il a voulu changer notre Constitution.

Je me demande en quoi le renforcement de notre législation pourrait nous aider en état de guerre. Si nous étions envahis par une armée étrangère et qu’il soit suffisant de prendre un avocat pour nous défendre, cela se saurait !

1- L’état d’urgence n’est pas assez fort. Nous aurions besoin d’un état de siège car l’ennemi est dans nos murs.

2- Pourquoi changer la Constitution alors que la suppression de la nationalité existe déjà dans notre code de procédure pénale. Il suffit de l’appliquer.

3- Toutes ces déclarations de façade n’ont pour but que de détourner l’attention du peuple des problèmes réels auxquels il est confronté, c'est-à-dire la destruction programmée des peuples européens (doctrine de Coudenhove Kalergi) par un métissage forcé destiné à les transformer en un peuple européen sans culture propre, juste bon à travailler au profit de quelques-uns.

Lire la suite...
 
LA SECURITE DE FACADE. Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
Écrit par Georges Martin   

LA SECURITE DE FACADE.

Comme une majorité d’entre vous, j’écoute en permanence les informations. Je suis abasourdi par le nombre de cocoricos poussés par nos hommes politiques.

Coluche disait que si les français ont choisi comme emblème le coq Gaulois, c’est tout simplement parce que c’est le seul animal à pouvoir faire cocorico avec les deux pieds dans la merde.

Ils parlent de démantèlement de filières djihadistes, comme si nous allions maintenant pouvoir vivre tranquille. La police a fait son travail d’une manière satisfaisante. C’est bien, mais il faut savoir plusieurs choses

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 73 - 81 sur 711
Joomla Templates by Joomlashack