L'histoire par Françoise BUY-REBAUD
EUDES 860 - 898 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
Écrit par Georges Martin   

Eudes 860 - 898 Roi de France de 888 à 898.

A la mort de Charles le Gros, Charles seul héritier carolingien, fils de Louis le Bègue, n'est âgé que de huit ans. L'homme fort du royaume est alors Eudes, défenseur de Paris contre les Normand, disposant de territoires et de vassaux, énergique, sage et de belle prestance physique ( selon le chroniqueur Réginon ).
Il est élu et couronné roi par les Francs en février 888.
Reconnu par Arnulf, roi de Germani, il est confronté à l'indépendantisme des Grands de Flandre, du Vermandois, d'Aquitaine et de Gascogne, de Bourgogne et surtout de la Bretagne.
Lire la suite...
 
HISTOIRE DE FRANCE. Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
Écrit par Georges Martin   

Buy-RebaudLouis II le Bègue 846-879 Roi de France de 877 à 879

Avec ce règne si court d'un roi malade commence une période de délitement du pouvoir monarchique, contesté déjà sous le règne de Charles le Chauve, affaibli par le renforcement des particularismes provinciaux. En s'appuyant sur le clergé, le roi avive la fronde des grands, cependant que le Pape Jean VIII, venu au Concile de Troyes réuni pour lui porter aide contre les musulmans et les princes italiens en sédition, réussit à rapprocher Louis II et un des fils de Louis le Germanique pour un modus vivendi aux frontières.
Louis cède bientôt sa charge à son fils Louis III, avant de mourir à Compiègne où il a été sacré. Il est inhumé au Monastère de Notre Dame près de cette ville.
 
Lire la suite...
 
HISTOIRE. Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
Écrit par Georges Martin   

Buy rebaudCharles le Chauve, Roi de France de 843 à 877, empereur d'Occident de 875 à 877.

Fils de Louis le Pieux et de sa seconde épouse, il n'accède au trône qu'après le Traité de Verdun de 843, qui établit le partage territorial de l'Empire entre lui et ses demi frères, Lothaire et Louis le Germanique.
Ce traité, difficilement conclu en tenant compte des réalités ethniques et linguistiques, et après recensement des villes, des évêchés, des abbayes, des comtés et des manses, donne au roi de vingt ans les terres à l'ouest de l'Escaut, de la Meuse, de la Saône et du Rhône; il ne détient donc ni la Bourgogne, ni le Lyonnais, ni la Provence, mais reçoit une partie des terres franques entre Seine et Main, avec Paris.
Lire la suite...
 
LOUIS 1ER LE PIEU. Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
Écrit par Georges Martin   

Buy RebaudLOUIS 1ER LE PIEU 778- 840

Empereur d'Occident 814-840 car ses frères, avec qui il devait partager l'Empire, sont morts avant Charlemagne.
Dans son esprit, la foi religieuse, commune à tout l'Empire, doit en garantir l'unité.
Après son couronnement à Reims en 816, soucieux du service de la res publica, il améliore le système des missi dominici, et aide à la restauration de l'autorité pontificale.
Selon les témoignages contemporains, il est intelligent et cultivé. Energique en début de règne,
il devient influençable, surtout en période de crises.
Ainsi l'ordinatio de 817 qui, contrairement à la loi franque favorable au droit des cadets, fait du fils aîné le seul héritier, base de la transmission héreditaire, provoque t-elle entre ses fils et sa seconde épouse plusieurs conflits longs et violents qui déchirent l'Empire.
Pour le soutenir évêques et nobles obtiennent des concessions qui dissolvent son autorité et instaurent les débuts de la féodalité.
 
CHARLEMAGNE. Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 2
Écrit par Georges Martin   
 

 

Frnaçoise Buy-RebaudCHARLEMAGNE 747 - 814
 
Pépin le Bref est le fondateur de la dynastie des Carolingiens, mais son fils Charles 1er le Grand dit Charlemagne le dépasse en gloire et en renommée.
 
Fils de Bertrade et de Pépin, il devient à la mort de son frère Carloman roi des Francs en 771 , puis Empereur d'Occident en 800 .
 
De belle stature et de visage agréable selon Eginhard et ses contemporains, il jouit d'une santé de fer grâce à une activité physique intense, qui lui permet de nombreux déplacements et une prodigieuse activité.
 
Marié quatre fois, il est très attaché à ses enfants, et fait donner aux filles comme aux garçons une éducation complète, conscient des négligences de son père à son égard en ce domaine.
 
Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 Suivante > Fin >>

Résultats 10 - 18 sur 18
Joomla Templates by Joomlashack