Réactions Militantes
ON A GAGNE, ON A GAGNE! Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
Écrit par Georges Martin   

ON A GAGNE, ON A GAGNE !

Mais c’est la France qui a perdu !

Pourquoi ? Je ne lance jamais des paroles en l’air pour faire bien ou pour me faire remarquer. Je ne suis pas candidat et n’ai donc aucun intérêt, à part celui de défendre mon pays.

Cependant, les vœux pieux exprimés par les candidats qui reviennent de loin ne seront bientôt plus qu’un souvenir. Ils ont obtenu le sursis. En effet, comment voudriez-vous qu’ils fassent avec notre situation économique ? Beaucoup plus de 2000 milliards d’euros de dettes dues aux emprunts imposés par le système fédéral européen. Il faudrait qu’ils puissent aussi avoir le destin de la France entre leurs mains, qu’ils puissent décider. Ce n’est manifestement pas le cas. Pour cela, il faudrait qu’ils sortent au moins de la zone euro.

Lire la suite...
 
MANUEL VALLS A PARLE CE MATIN DE GUERRE CIVILE? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
Écrit par Georges Martin   

MANUEL VALLS A PARLE CE MATIN DE GUERRE CIVILE ?

Un peu facile de crier au loup pour sauver les meubles et de prédire le pire pour remonter dans les sondages. Faire peur, en appeler à la panique nationale, quitte à mentir un peu et à trahir beaucoup, pour détourner la colère populaire, c'est la base même du fascisme. Quelle est la politique qui peut aujourd'hui conduire à la guerre civile ?

- Qui est au pouvoir depuis 40 ans en général et 4 ans en particulier et nous a conduit à la situation actuelle ?

- Qui s'est essuyé les pieds sur le référendum de 2005 quand 55% des Français avaient voté non à un traité constitutionnel mettant l'Europe sous l'emprise de Goldman Sachs et des marchés financiers dirigés depuis Wall Street ?

 

Lire la suite...
 
CHERCHE DEMOCRATIE A TOUS PRIX. Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
Écrit par Georges Martin   

CHERCHE DEMOCRATIE A TOUS PRIX.

La démocratie c’est un régime politique dans lequel le peuple exerce sa souveraineté lui-même sans l’intermédiaire d’un organe représentatif (démocratie directe) ou par représentants interposés (démocratie indirecte).

La démocratie française est du type indirect. Nous élisons régulièrement nos représentants. Le choix des électeurs doit être respecté.

Chaque sensibilité a le droit d’être représentée.

Or, à quoi assistons-nous actuellement ? A une parodie élaborée par ceux qui ont échoué pour garder le pouvoir par tous les moyens et aussi sans doute pour conserver une rente de situation. Les places sont bonnes.

Si, par malheur, la manipulation devait réussir, alors ce serait la France qui aurait perdu. Quand je dis la France, cela englobe aussi, naturellement, les Français.

Lire la suite...
 
AUTOPSIE D'UN SCRUTIN. Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
Écrit par Georges Martin   

AUTOPSIE D’UN SCRUTIN … ou L’Association de malfaiteurs

« Les Justes meurent comme des chiens ; les crapules ont leur chance. C’est un monde totalitaire déserté par toute transcendance. Le Mal n’y est pas un scandale mais la règle commune. » (Hélie de Saint Marc)

Ce qui paraît invraisemblable, c’est qu’après le carnage du 13 novembre 2015 et avant les élections régionales du 6 décembre, l’ensemble de la classe politico-médiatique ait persisté dans son comportement anachronique à diaboliser avec une extrême vigueur son unique et éternel adversaire, vieux de 33 ans en perpétuant le plus sérieusement du monde l’argument –pourtant éculé- de la haine, du racisme et de la xénophobie…

Lire la suite...
 
HASCHICHIN, FOUS D'ALLAH, CHARLIE ET BATACLAN. Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
Écrit par Georges Martin   

HASCHISCHIN, FOUS D’ALLAH, CHARLIE ET BATACLAN.

Je n'ai pas été « Charlie », je ne suis pas « Génération Bataclan », je ne le serai jamais !

Je n’admets pas qu'on englobe dans ce tout récent et déloyal raccourci tous les Français d'une même tranche d'âge.

Les malheureuses victimes de ce casino n'étaient que les spectateurs d'un genre qui ne fait pas le bonheur de tous. Qui même déplait ou exaspère d'autres « jeunes » ou moins « jeunes » , pour bien des raisons. Rythmes effrénés, décibels meurtrissant, passages incessants de pinceaux de lumière brutale et changeante, si « la musique adoucit les mœurs » comme le dit l'adage populaire, tel n'est pas le cas pour ce « rock ou devil ».

J'avoue ne pas apprécier ce style.... J'appartiens plutôt à la génération mélomanes.

Mais s’il faut établir des classifications, on énumérera, entre autres, la génération du Rap, la génération des Veilleurs, celle des Identitaires et celle du Stade de France, qui fut aussi visée le même sinistre soir.

Alors plaignons ces pauvres clients du Bataclan, et d’autres qui n'y ont heureusement pas laissé la vie, ils étaient les adeptes du rock, c'était leur droit, et ce fut, à vingt ou quarante ans, leur tragédie : ils tombèrent par la haine de haschischin qui assimilent tout l'Occident, et sa jeunesse, à un mode de vie dont ils disent être révulsés. Mais qui ne représente pas toute une génération.

Que précise le communiqué de l'Etat islamique ?

Lire la suite...
 
LES REGIONALES 2015. Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
Écrit par Georges Martin   

LES REGIONALES 2015.

Je comprends le désespoir des Républicains et du parti socialiste. Ils sont battus.

A les entendre sur les médias, il faut se mobiliser pour faire barrage au Front National. Comme s’il était possible de changer la donne en utilisant le moyen non démocratique qui consiste au mariage contre nature de la carpe et du lapin que sont les deux grands partis traditionnels pour faire barrage au Front National.

Je le répète ici : lorsqu’on est battu, c’est tout simplement parce qu’on a été mauvais. C’est le cas.

Les Français depuis le temps qu’ils sont bernés par une caste politique mondialiste, inféodée à la grande finance internationale, ont eu le temps de se rendre compte que leurs intérêts ne se trouvaient plus dans les partis traditionnels, mais qu’il fallait renouveler la classe politique pour y élire des femmes et des hommes neufs avec une vision nouvelle, en remplacement de ceux qui ont échoué et que nous supportons depuis trop longtemps.

J’écoutais hier soir l’ancien Président de la République, Monsieur Nicolas Sarkozy, qui essaye de se présenter comme étant le seul à pouvoir redresser la France. Que ne l’a-t-il pas fait pendant les cinq années de son mandat ?

Qu’a-t-il fait ?

Lire la suite...
 
JEAN-LOUIS MASSON. Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
Écrit par Georges Martin   

JEAN-LOUIS MASSON

Un sénateur qui n’a pas peur.

Je vous conseille d’écouter et de regarder attentivement cette vidéo car elle démontre à quel point une grande partie de nos femmes et hommes politiques respectent la démocratie. Cela me rappelle ce qui se passait derrière le rideau de fer. J’ai bien connu la Pologne communiste. Cela fait frémir.

Ne vous étonnez plus si notre pays va mal.

https://www.youtube.com/watch?v=ON30bzJIHx4

Vive la France libre, indépendante et souveraine.

MPFID

Georges Martin

 
FAIRE DE LA POLITIQUE ET VOTER. Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
Écrit par Georges Martin   

FAIRE DE LA POLITIQUE ET VOTER.

Combien de fois n’ai-je pas entendu sur les marchés, dans les conversations familiales, etc.. : Moi ! Je ne fais pas de politique.

Tout d’abord, qu’est-ce que la politique ?

D’une manière générale, c’est l’ensemble des pratiques, faits, institutions et déterminations du gouvernement d’un état ou d’une société.

Dans une démocratie, ce sont, en plus :

Les droits politiques en vertu desquels un citoyen peut participer à l’exercice du pouvoir, directement ou par son vote.

Voilà pour les définitions !

Etre mécontent, protester contre la vie chère, contre le chômage, c’est faire de la politique. Tout le monde sans le savoir fait de la politique. Chaque citoyen d’un pays peut au minimum exercer le pouvoir régulièrement par son vote ou en se présentant à une élection.

Lire la suite...
 
LES BRIGANDS DE LA POLITIQUE. Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
Écrit par Georges Martin   

LES BRIGANDS DE LA POLITIQUE

« La scène politique attirera toujours des aventuriers irresponsables, des ambitieux et des escrocs. On ne cessera pas si facilement que cela de détruire notre planète » (Vaclav Havel)

Transparency International calcule et publie chaque année un indice de corruption par pays. En 2014, la France y occupe une place intéressante : la 26ème, à égalité avec le Qatar et juste derrière les Emirats Arabes Unis ! Rien de surprenant à cela ! En effet, bien que leurs compromissions soient avérées, bien qu’ils soient poursuivis et « mis en examen » pour la plupart, il est quasi impossible de condamner sérieusement, aujourd’hui, des personnages politiques de quelque bord qu’ils soient sans soulever la riposte adverse qui se traduit par un nouveau scandale. Et des scandales, ce n’est pas ce qui a manqué dans notre « douce France »… mais ils trainent en longueur (affaires Tapie, Betancourt, Bygmalion…) ou on les étouffe…

Lire la suite...
 
L'ISLAM ET LA DEMOCRATIE. Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
Écrit par Georges Martin   

L’ISLAM ET LA DEMOCRATIE.

Le Président Barak Obama et le Président François Hollande prétendent installer une démocratie en Syrie dès que le Président Assad sera parti. Est-ce possible ? Non !

Ils prennent les peuples pour des idiots. Il faut se rappeler que dans l’Islam le pouvoir temporel et le pouvoir spirituel sont intimement liés. Ce sera donc toujours le pouvoir spirituel qui dominera le temporel car la formation religieuse qui est une prise de pouvoir sur la pensée individuelle par la répétition de textes et de rites dominera toujours le pouvoir temporel sauf s’ils sont distincts.

Depuis que le monde est monde les grandes civilisations ont toujours fonctionné de cette manière. Un pouvoir temporel et un pouvoir spirituel indépendants qui devront faire très attention à ne pas s’écraser mutuellement pour que le pays reste à son apogée et conserve son dynamisme.

Lorsque le pouvoir temporel prend le pas sur le pouvoir spirituel et vice-versa, le pays est alors décadent, soit par relâchement excessif des mœurs soit par désintérêt de la vie matérielle. Il est alors prêt à se faire conquérir soir militairement soit spirituellement.

Nous en sommes là.

Lire la suite...
 
NOUS COMMENCONS A Y VOIR PLUS CLAIR. Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
Écrit par Georges Martin   

NOUS COMMENCONS A Y VOIR PLUS CLAIR.

Monsieur Erdogan a enfin jeté le masque. En faisant abattre un bombardier Russe qui combattait DAESH, il a supprimé nos derniers doutes : La Turquie est la complice des terroristes.

Son attitude attentiste pendant les combats qui opposaient les Kurdes mal armés aux combattants de DAESH à Kobané, ville située à quelques kilomètres de la frontière turque était déjà extrêmement douteuse. Les Kurdes se faisaient massacrer et l’armée turque massée près de la frontière syrienne ne faisait rien.

Qu’on ne s’y trompe pas, les attaques aériennes de la Turquie ne sont pas effectuées contre DAESH mais contre les Kurdes.

Revenons maintenant à l’avion abattu.

1- La Turquie donne comme explication que l’avion russe aurait survolé une petite partie de son territoire.

2- La Russie nie tout survol du sol turc.

Qu’en est-il en réalité ?

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 106 - 120 sur 526
Joomla Templates by Joomlashack