ANALYSE MILITANTE Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
FaibleMeilleur 
Écrit par Georges Martin   

 

Permettez moi quelques réflexions sur "la droite de la droite" et le souverainisme :
 
1° Lorsqu’une seule liste "souverainiste", à l'échelle nationale, était proposée aux électeurs, avec des candidats "de qualité" et de renom (par exemple M.F Garaud), le score était élevé.
Quand elles sont devenues "des sept régions", le message devint moins visible, et les candidatures plus ternes, hors les têtes de liste.

 

2° Quand les "chefs" savaient faire front commun (Pasqua-Villiers), le score était encore bon.
Leur division a fait des ravages, tout spécialement cette fois ci, déclenchant le doute (on ne se sépare pas quand la cause est grave), puis la colère de leurs partisans (ils cèdent à des ambitions rivales), jusqu'à les menacer de vote blanc (lettre ouverte du collectif interdépartemental Alceste) s'ils ne formaient pas de listes d'union.
Ce qui s'est produit.
 
On ne peut pas parler de défaite du souverainisme, mais de défaite de Nicolas Dupont Aignan et de Philippe de Villiers.
Dans le cas du premier, son mouvement est trop jeune, sans candidats émergents
Dans le cas du second, l'irruption de mégretistes ou de frontistes dans les féderations avaient soulevé des remous; l'adhésion à Libertas, site transversal, diffus, équivoque, (dont les listes, sauf erreur, ont fait un bide ailleurs en Europe) a achevé le travail, si l'on peut dire.
 
Les idées, elles ,demeurent.
 
Persister dans ce combat en ordre dispersé, alors que leur fond d'idées est le même, les fera disparaître, si ils ne méditent pas l'exemple C. Bendit, (dont on a oublié qu'il fut un pétroleur), Eva Joly, J.Bové.
 
Et ne commettez pas l'erreur de croire à la fin du FN: dans les campagnes et les petites villes en Rhone-Alpes, les scores vont jusqu'à 13%, et c'est un vote souverainiste.
 
Enfin, parler de victoire UMP me parait hasardeux, puisque, comme vous le signalez, plus de la moitié des Français s'est abstenue.....
 
L'adhésion quasi certaine de la Turquie à l'Union européenne peut changer toute la donne.
 
 
Françoise Buy-Rebaud.
 
Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Philippe H.     |89.224.247.xxx |2009-06-14 17:35:49
Excellente analyse d'E.Branca qui prouve que l'unité est la seule voie avant de
tenter de s'engager à un nouveau combat perdu d'avance dans un scrutin.
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 
Saisissez le code que vous voyez.

3.23 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 
Joomla Templates by Joomlashack