LES MARCHANDS D'ORVIETAN. Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
FaibleMeilleur 
Écrit par Georges Martin   

Billet d'humeur d'Alceste

LES MARCHANDS D'ORVIETAN CONTRE LE CHOMAGE.

Ce temps d'Avent, si propice à la méditation et aux résurgences de l'enfance, pourquoi certains ces jours ci s'ingénient-ils à le polluer.....

1....par l'ineptie pédagogique : donner des tablettes et des ordinateurs aux écoliers, pour " leur simplifier l'apprentissage".

En oubliant que l'utilisation de ces engins suppose de comprendre les textes qui s'y affichent.

Or, le ministre E. Macron a récemment déploré, à juste titre, l'illettrisme des employés d'une entreprise en faillite ; mais si lapidairement qu'il a touché les innocents, et non les coupables.

Peu de gens sont de nos jours analphabètes : ils distinguent des lettres, lisent des mots, puis des groupes de mots, mais n'en comprennent pas le sens, tout simplement car on ne le leur a pas appris ; ils sont illettrés .

La lecture, chez les enfants et les adolescents doit être quotidienne, rigoureusement accompagnée de mots nouveaux pour l'enrichissement du vocabulaire, pour une compréhension plus fine, une expression plus précise; et de l'étude grammaticale indispensable à l'intelligence logique d'un texte.

Les dictées, les questions et les exercices qui les accompagnaient ont disparu des cours de français des classes primaires au profit de questionnaires simplistes, ou la réponse n'est plus justifiée, mais remplacée par oui, non, à cocher dans une case; le hasard remplace le raisonnement, l'erreur la valeur, et ni le maitre ni l'écolier n'en ont conscience .

En cas de contrôles plus stricts, les résultats sont mauvais, seul le cancre peut en rire; pour les dissimuler on a remplacé les chiffres par des lettres.

Mais où est la différence entre 1/10, et E/ABCDE ? B sur E, ce n'est pas aussi beau que 17 sur 20, mais D sur E reste "humiliant ", "discriminatoire "

On va donc supprimer les notes, et des générations de malheureux chercheront un emploi sans même savoir remplir correctement le questionnaire d'embauche.

2.....par l'ineptie politique : reconnaitre "l'Etat palestinien".

L'Ere de l'Islam0, selon les historiens, commence avec la fuite de Mahomet de La Mecque à Medine en l'an 622 de l'ére chrétienne; il était pourchassé, selon la tradition, pour avoir eu la révélation d'un Dieu unique. L'Islam est donc né en terre arabe et non en Judée, Samarie ou Galilée; la présence ancienne des Juifs sur ces territoires est attestée par l'occupation romaine. Ceux qui connaissent les Evangiles le savent. Puis Mahomet, qui n'était qu'un prophète, se lança dans la conquête du dar al harb, territoire non musulman : le jihad, d'abord texte d'analyse religieuse, autorise la guerre dans cette optique, laquelle entraine des mouvements de population, exodes ou invasions, qui excluent souvent toute possibilité de cohabitation.

Cette longue histoire compliquée encore par la déclaration Balfour de 1926 n'a pas à être utilisée comme brûlot par des politiciens en mal d'efficacité pour s'assurer les suffrages d'une fraction de la population qui, depuis les banlieues de nos grandes villes, a défilé avec le keffieh emblématique, alors que le terrorisme islamique le plus barbare règne dans plusieurs régions du monde. Il est regrettable que des députés de "droite" aient ajouté leurs voix aux votes de ceux de "gauche "partisans de la reconnaissance d'un Etat palestinien encore dans les limbes.

Quelques grains d'hellebore leur auraient auparavant fait comprendre que de telles manipulations d'opinion ont souvent un effet boomerang : dans l'optique pro palestinienne, les "européens d'Algérie" auraient dû avoir droit à une portion de territoire qu'ils avaient rendu prospère, ce que nul n'avait fait avant eux, même pas les Romains ; ils n'ont eu que le choix entre la valise ou le cercueil.

Alors dans cinquante ans, avec ce précédent, quand le nombre des maghrebins dépassera les 50 % dans la région lilloise, ou dans le Midi, et ailleurs?, le territoire autour de leurs nombreuses mosquées étant selon eux dar el Islam et la région à majorité musulmane et de langue arabe (cf.carte des langues régionales chère à l'U.E.), comment avec ce précédent les empêchera-t-on de revendiquer un Etat pratiquant la charia sur le sol de notre France bimillénaire?

Avis aux apprentis sorciers .....

ALCESTE

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 
Saisissez le code que vous voyez.

3.23 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 
Joomla Templates by Joomlashack