POURQUOI LA MONDIALISATION? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
FaibleMeilleur 
Écrit par Georges Martin   

POURQUOI LA MONDIALISATION ?

Quand j’échange quelques idées politiques avec des amis, et que j’évoque cette idée dite « moderne » qui consiste à supprimer les états nations, pour les assujettir à un pouvoir mondial dont on ne connait ni les tenant ni les aboutissant, on me répond invariablement : « Que veux-tu, les temps ont changé ! ». C’est en général la réponse de ceux qui ne comprennent pas. C’est une réponse qui ne veut rien dire et qui n’explique rien.

La discussion devient plus délicate lorsque je place mes amis, qu’ils soient de droite ou de gauche, devant une question à laquelle je n’ai encore reçu aucune réponse sérieuse : « Oui ! Sans doute, mais en quoi les temps ont-ils changé ? » Alors là on commence à recevoir diverses réponses très divergentes, creuses et vagues ne s’appuyant sur rien de solide et qui sont sans doute celles apprises par cœur lors des réunions militantes des partis politiques qui endoctrinent ainsi leurs adeptes à leur profit en leur ôtant toute possibilité de réflexion.

Dites-vous bien que tout bouleversement est profitable à quelques-uns, à ceux qui se battent pour prendre le pouvoir ou pour le garder, sinon ils ne le feraient pas,

Des exemples :

Les Etats-Unis et ceux qui les gouvernent, devant les développements rapides de certains grands pays émergeants ne veulent pas, c’est normal, se faire dépasser par ceux qu’ils ont utilisés pour fabriquer à bas prix, leurs produits de consommation. Ils savent bien que le capitalisme durera tant qu’il y aura des hommes qui travailleront avec des bas salaires. Il leur faut donc prendre le pouvoir sur de nombreuses nations dont l’Europe par Allemagne interposée. Ils défendent donc leurs intérêts, uniquement leurs intérêts. C’est normal.

La Chine qui s’est enfin réveillée nous donne des leçons et devient dominante au point que la France commence à lui vendre ses meubles contre du papier. Elle est partout présente en Afrique. Les pays qui ont accepté cela auront du mal à s’en défaire car les Chinois ont un besoin très important de terres cultivables. De plus, pour mieux dominer, ils investissent dans les appareils productifs occidentaux. Nous avons acceptés qu’ils fabriquent des Airbus sous licence. Ils viennent de sortir le premier avion de ligne entièrement chinois. Un concurrent de plus. Eux aussi défendent leurs intérêts. C’est normal.

Les pays du Golfe possesseurs de devises en quantité considérable cherchent eux aussi à durer en s’implantant dans les pays occidentaux. Les énergies fossiles ne dureront pas éternellement. Pour eux ce sera beaucoup plus difficile car ils ne sont riches qu’en monnaie de papier. Leurs industries seraient insuffisantes pour maintenir leur train de vie sans le pétrole. Alors, ils essayent de nous déstabiliser en soutenant avec leurs dollars, les mouvements islamistes, tout en essayant de prendre le contrôle de nos industries. Ils défendent eux aussi leurs intérêts.

Pourquoi n’en ferions nous pas de même ?

Je pourrais allonger la liste mais cela ne servirait à rien. Il faut retenir un principe de base : pour être un grand pays, il faut être capable d’avoir la maîtrise de la fabrication de ses biens de consommation. Si vous la perdez vous devenez de simples fabricants sans aucun pouvoir de décision ni droit aux bénéfices. Vous devenez alors serviables et corvéables à merci puisque vous avez perdu votre liberté de décision sur les évènements.

Vous devenez alors les esclaves modernes d’un pouvoir mondial insaisissable qui ne vous laissera que les miettes d’une production qui vous sera imposée. Juste assez pour que vous conserviez la force de travailler à leur profit.

La mondialisation n’est faite que dans ce but. Il s’agit de mettre en place un système permettant à quelques-uns de dominer l’ensemble de la planète.

Si j’avais un esprit suffisamment dominateur et si je n’étais pas à la tête d’un grand pays, c’est ce que je ferais. Je répète ici la réponse de Staline à qui on parlait du Pape : « Le pape ! Combien de divisions ? », répondit-il. Le communisme fut détruit en grande partie par l’esprit. Nos nations sont aussi fragiles que le fut le communisme. Nous ne devons pas avoir de complexe de supériorité. Il s’agit de survivre.

Nous avons encore la possibilité de retrouver notre pouvoir de décision. Pour cela il faudra aller vite car chaque mois qui passe voit des pans entiers de notre souveraineté disparaître.

Mes chères amies, mes chers amis, mes chers compatriotes, luttons tous ensemble pour que vive la France.

Ceux qui ont quelques chances de pouvoir le faire sont les souverainistes.

Je souhaite qu’un évènement exceptionnel fasse prendre conscience aux Françaises et aux Français que personne ne peut vivre en esclave et que la réaction de notre peuple soit la même que celle que nous venons de vivre, non pas pour se prémunir uniquement contre le terrorisme, mais aussi pour une cause plus noble, je veux dire la civilisation française.

Vive la France libre, indépendante et souveraine !

Georges Martin.

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 
Saisissez le code que vous voyez.

3.23 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 
Joomla Templates by Joomlashack