MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A DIT: Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
FaibleMeilleur 
Écrit par Georges Martin   

MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A DIT :

La France est en guerre !

Cela l’ensemble de nos concitoyens s’en est aperçu, sinon la grande démonstration de protestation pro-Charlie n’aurait jamais eu lieu.

Qu’entend-on par « La France est en guerre » ?

Pour moi, cela signifie que nous sommes attaqués et que nous avons décidé de répliquer.

Malheureusement, j’ai bien peur que cette brillante déclaration n’ait encore accouché d’une souris. En effet, quand un pays est en guerre, il doit se mobiliser. Mais mobiliser quoi ? Les Fédéralistes sont à l’origine de la suppression de notre service national. Pour être plus précis, les responsables s’appellent Giscard d’Estaing et Jacques Chirac alors respectivement Président de la République Française et 1er Ministre.

A l’époque, on s’était rendu compte pour en arriver là qu’une armée de conscrits n’avait plus une grande efficacité. En effet, les nouveaux matériels militaires étaient de plus en plus sophistiqués. Il fallait donc une armée de professionnels pour s’en servir. Ce qui fut fait. Le Général de Gaulle s’en était déjà expliqué dans son livre intitulé : « Vers l’Armée de Métier ».

La suppression de la conscription telle qu’elle était, n’était pas un mal en soi. Si sur un plan militaire, elle n’offrait plus d’intérêt, sauf dans de rares exceptions, par contre elle servait de brassage entre les différentes couches sociales de la société. Il fallait donc la remplacer par quelque chose qui soit plus moderne. Ils ont donc inventé le service civique qui hélas ne forme plus des citoyens aptes à combattre mais des moutons qu’on peut mener à l’abattoir quand on veut.

L’arme nucléaire a changé la donne. Si un petit pays pourvu d’armes conventionnelles veut en attaquer un autre pourvu de l’arme nucléaire il devra d’abord l’infilter. Il rendra alors impossible l’utilisation de celle-ci sur son propre territoire. Dans ce cas, seule une garde nationale s’avère efficace.

Avec toutes les vagues d’attentats que nous avions déjà connues, il aurait fallu la créer. Chaque membre de cette garde devrait être disponible pratiquement immédiatement en cas d’attaque soudaine sur notre territoire.

Celle-ci serait aussi l’aboutissement de la formation de notre jeunesse par un brassage des couches sociales qui composent la Nation Française. 2 ans pendant lesquels les sports de haut niveau seraient enseignés ainsi que le maniement des armes modernes et légères. Ces deux années effectuées leur donnerait droit au titre de citoyen.

En fait il s’agit tout simplement de créer des esprits sains dans des corps sains, tout en envisageant le pire. C’est la précaution minimale pour assurer la paix et la sécurité sur notre territoire.

Or, si j’ai bien suivi, lorsque, par exemple, se produiront des incivilités dans les collèges ou les lycées, celles-ci seront rapportées au Proviseur qui statuera. Les terroristes doivent trembler.

Ce qui s’est passé avec Charlie Hebdo et le super marché casher est un signe annonciateur et prophétique de se qui va se passer.

De très nombreux Musulmans se sont imposés à nous pour vivre en France. Parmi eux, il y en a un certain nombre qui forment, ce qu’on appelle dans le jargon du renseignement, des cellules dormantes parfaitement entrainées aux combats de rues à la suite de nombreux voyages en territoires islamiques. Elles ne sont réveillées que sur ordre, chaque fois que cela est jugé nécessaire. Je crains, si rien n’est fait, que les combats futurs aient pour cadre notre territoire et celui de l’Europe.

Notre président aurait du annoncer la création immédiate d’une garde nationale. Il n’en a rien fait et il ne le fera pas tout simplement parce qu’il est inféodé à la doctrine mondialiste et qu’il ne dispose plus de l’argent nécessaire. Il compte sur ce qu’on appelle le parapluie américain. Il a en lieu et place annoncé que si sa politique ne devait pas fonctionner, il ne se représenterait pas. En clair, il est venu, il a perdu, il n’a rien vu et il envisage de nous laisser nous débrouiller avec les ruines. Cette irresponsabilité n’est pas à son honneur. C’est scandaleux !

Pendant ce temps, le peuple souffre. De nombreuses forces vives de notre pays sont en voie de disparition. Ceux qui ne peuvent plus payer sont harcelés par les différents organismes d’état ou de la finance qui finiront par se payer avec les ruines. Quelle tristesse ! Quand on sait que pour créer une entreprise qui commence à être performante, il faut au moins dix ans, cela nous permets de comprendre qu’avec de telles politiques nous ne sommes pas prêts de sortir de l’auberge. Loin s’en faut !

Notre Président envisage donc de ne pas se représenter. Il partira en retraite avec tous les avantages qu’il aura acquis tout au long de sa vie de fonctionnaire politique. Il ne souffrira pas de ses erreurs. Il nous les aura transmises avec l’eau du bain et prendra une retraite confortable imméritée.

Oui, vous pouvez étudier le problème sous toutes ses formes, si vous raisonnez avec un peu de bon sens, vous arriverez au résultat qu’il faudrait créer, sans attendre, cette Garde Nationale qui nous fait tant défaut aujourd’hui pour assurer notre sécurité, après avoir enfin reconquis le droit pour notre peuple à disposer de lui-même.

Alors nous serions enfin respectés et sans doute aussi florissants.

Vive la France libre, indépendante et souveraine.

Georges Martin.

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 
Saisissez le code que vous voyez.

3.23 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 
Joomla Templates by Joomlashack