LE SILENCE. Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
FaibleMeilleur 
Écrit par Georges Martin   

LE SILENCE.

Le silence est parfois la meilleure réplique à ce qui nous indigne ou nous atterre.

Ce 5 mai, il n'est plus de mise, après qu'un membre de la famille Lambert ait montré son vrai visage chez Hondelatte.

Il semblait que le crime, selon lui, des parents du malheureux Vincent était davantage le fait d'appartenir à La Fraternité Pie X que de vouloir garder leur fils en vie ....

Ce jeune homme s'est il posé la question de savoir si ses propres parents, vivant la même tragédie, aurait eux aussi montré autant d'amour et de détermination pour le garder près d'eux ?

Il ferait bien de consulter l'admirable article de Philippe Bilger au sujet de ce qu'on appelle "le cas Lambert".

Il est tout de même curieux qu'une société qui ne parle que de fraternité et solidarité, a supprimé la peine de mort appliquée aux auteurs de crimes de sang, l'accepte sans ciller sur un vivant innocent; ceci vaut d'ailleurs pour l'IVG, initiales propres à camoufler la vérité de cet acte qui ne soigne aucune maladie .

Que font certains médecins du serment d'Hippocrate ?

Autre raison, bien sûr moins douloureuse, de ne pas se taire: les serres d'Auteuil vont elles s'effondrer sous les coups des balles de tennis ? Un site tente de sauver ce peu de végétation parisienne, abri d'espèces rares, que les promoteurs pour gradins de béton convoitent depuis longtemps.

Notons d'ailleurs le silence des "verts", si virulents à Nantes …

Or, les cupides ne sont pas les prestidigitateurs des raquettes qui, du temps de Borotra, avaient une autre classe, mais les partisans de ces "extensions", terreau d'élections à gagner : les voix des "sportifs" qui, en France, posent leurs fesses sur les dits gradins plus souvent qu'ils ne partent en randonnées, font le jeu des candidats sans programme. Le stade, voilà le nouvel opium du peuple.

Et pour d'autres la source de prébendes obtenues sans effort, mais non sans retentissants scandales ...

Mais qui sait encore le destin des adorateurs du veau d'or ?

ALCESTE, 5 juin 2015.

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 
Saisissez le code que vous voyez.

3.23 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 
Joomla Templates by Joomlashack