AVEUX D'IMPUISSANCE. Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
FaibleMeilleur 
Écrit par Georges Martin   

AVEUX D’IMPUISSANCE.

Le Président de notre 5ème République affaiblie par les retouches successives est passé aux aveux. Il demande à la grande distribution d’être plus généreuse vis-à-vis des producteurs. Il reconnait donc que ce sont les distributeurs qui régulent le marché et que ce sont les producteurs qui mendient.

Cela renforce mes constatations. Ce sont ceux qui produisent les richesses vitales qui sont les laissés pour compte. Notre monde rémunère beaucoup mieux la vente du travail des autres que l’innovation et la production.

Ce qui me gène beaucoup, c’est qu’un Président « socialiste » soit au courant de ces pratiques et ne fasse rien. Il est peut-être beaucoup plus préoccupé par sa réélection que par la souffrance des producteurs.

Remarquez que son prédécesseur n’était pas très différent dans la démarche.

Je demande à nos fonctionnaires élus et au pouvoir de se pencher sur ce problème et de rééquilibrer les rémunérations.

J’ai entendu dire, ces jours derniers, que pour être rentables il fallait réduire le nombre des agriculteurs et des éleveurs comme en Allemagne. Je suggère donc pour que nous devenions les plus rentables au monde que nous ne gardions qu’un seul agriculteur et qu’un seul éleveur. Les hommes sont vraiment stupides.

Rien ne se fera sans une justice établie pour tous ceux qui produisent les ressources vitales.

Notre Président de la République et notre Premier Ministre feraient bien d’assister à une séance de négociations entre une grande surface et un producteur. Ils se rendraient alors compte du caractère néfaste de celles-ci dans laquelle il y a le tout puissant et en face de lui un producteur dont dans bien des cas les produits périssables l’obligent à accepter rapidement tous les désidératas de celui là.

Cela ne s’apprend pas à l’ENA. Il faut avoir été confronté sous forme de prises de risques à la vie de tous les jours en engageant sa vie familiale et ses biens personnels pour comprendre notre société. Ce n’est manifestement pas le cas de nos fonctionnaires politiciens. Ils nous mènent à la catastrophe.

Ceux qui produisent les richesses vitales de notre pays sont devenus les esclaves modernes de notre société. L’argent a remplacé le fouet. Pourtant nous sommes au 21ème siècle. Les hommes n’ont pas encore évolué. Ils gardent leurs qualités mais ils ne parviennent pas à se débarrasser de leurs défauts.

L’évolution de l’homme ne pourra passer que par une formation culturelle et par une formation cultuelle qui soient de forces équivalentes. La première enseignera les règles du jeu de notre société et la seconde les limites à ne pas dépasser pour ne pas porter atteinte à la vie associative. Cependant, vouloir distribuer des diplômes dévalués ne servira à rien. Les peaux d’ânes ne peuvent que cacher une vérité désolante. Je le répète ici, les hommes ne sont pas égaux. Certains sont plus brillants que d’autres. C’est comme ça. Ce n’est pas une raison pour se servir de cette supériorité, dans tel ou tel créneau, afin d’exploiter les autres. Si certains sont supérieurs dans des domaines particuliers, les autres le sont sans doute ailleurs. C’est notre monde. C’est à nous d’en faire un paradis avec toutes ces différences complémentaires les unes par rapport aux autres. Cela est possible mais doit passer par un niveau culturel beaucoup plus élevé qu’actuellement et protégé par des garde-fous efficaces.

La demande de François Hollande aux grandes surfaces démontre qu’il dirige une armée dont personne ne connait le terrain sur lequel il doit combattre.

Notre Président de la République Française ferait bien d’y réfléchir longuement.

Tel qu’il est parti, il n’arrivera nulle part.

Je terminerais sur une boutade de Pierre Dac : « Quand on est parti de rien pour arriver nulle part, on n’a de merci à dire à personne ».

Son réveil sera très dur.

Vive la France libre, indépendante et souveraine.

Georges Martin.

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 
Saisissez le code que vous voyez.

3.23 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 
Joomla Templates by Joomlashack