DES PAROLES ET DES ACTES. Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
FaibleMeilleur 
Écrit par Georges Martin   

DES PAROLES ET DES ACTES.

On m’a toujours appris qu’il fallait joindre le geste à la parole. C’est une évidence.

On m’a toujours appris que gouverner c’était prévoir. Ca l’est aussi.

Ma mémoire qui enregistre beaucoup d’évènements depuis plus d’un demi-siècle en a vu de toutes les couleurs. J’ai traversé la seconde guerre mondiale étant enfant sous les bombes anglo-américaines. J’ai aussi effectué 28 mois de service militaire en Algérie en bataillon opérationnel. Je crois avoir le droit de m’exprimer sur les derniers évènements.

Je rappelle que le Général de Gaulle avait écrit un livre qui s’intitulait : « Vers l’Armée de métier. ». Il avait compris que les armes modernes devenant de plus en plus sophistiquées, il fallait qu’elles soient servies par des professionnels. Cela fut fait, mais pourquoi avoir supprimé le service national ? Sans doute parce que nos hommes politiques, avides de dépenses non utiles, incapables d’économiser, ont préféré la solution de facilité en se disant que de toutes les façons la guerre était loin et que leurs successeurs se débrouilleraient. Résultat : notre armée, aujourd’hui, est insuffisante, car elle est incapable d’occuper le terrain conquis, même si nos soldats professionels remportent des victoires.

Si nous en sommes là, c’est en raison de l’imprévision de nombreux présidents et chefs de gouvernements qui ont fait passer au second plan la sécurité du peuple de France. Il y a là un manque de culture évident, ou d’égoïsme. Il y a là un manque de connaissance du passé de l’humanité. Il y a là un manque de connaissance de la nature de l’homme.

Tant qu’il y aura des hommes, il y aura des conflits. Il faudra faire avec. Rappelez-vous, dans la cour de récréation, lorsque vous étiez enfants, les plus forts n’étaient jamais inquiétés. Les faibles étaient les souffre-douleurs. La récréation, pour moi, représente la première école de la vie. C’est là que se forgent et se révèlent les caractères. C’est la nature de l’homme. On ne peut pas y déroger.

Les marxistes depuis toujours, souhaitent changer l’homme, faire l’homme nouveau. Il suffit de lire les paroles de l’internationale pour comprendre : « Faisons le genre humain ! ». Ils se prennent pour Dieu ! C’est une utopie ! L’URSS fondée sur une idéologie s’est écroulée d’elle-même avec l‘appui de la pensée chrétienne (Jean-Paul II)

Les Français imprégnés de cette culture irréaliste ne savent même plus ce qu’ils sont en réalité. Ils subissent. On leur fait miroiter une soi-disant unité sur un sujet gravissime : le terrorisme, mais sans leur expliquer que faire l’unité dans notre pays est impossible à long terme, en raison du nombre des communautés qui nous séparent et que nos gouvernants ont tout fait pour nous imposer.

J’ai vu des Imans parler devant les caméras de télévision. C’est bien ! Sont-ils sincères ? Je n’en sais rien. En tous cas, je l’espère. Mais ce que je voudrais voir défiler dans les rues avec des banderoles marquant leur haine du terrorisme, ce sont tous les musulmans de France. Ils ne le feront certainement pas, soit parce qu’ils ont une famille, ne veulent pas être égorgés et retrouvés dans le caniveau, soit parce qu’ils sont pour DAESH. Françaises, Français, vous n’avez pas affaire à un ennemi comme ceux que nous avons connus par le passé.

Je ne développerai pas davantage aujourd’hui ce sujet car il nous mènerait trop loin. Il faut que vous sachiez simplement que vous n’avez pas affaire à un adversaire classique qui raisonne comme nous.

J’ai écouté avec beaucoup d’attention le discours de Monsieur le Président François Hollande devant le Congrès réuni à Versailles. Il a prononcé de belles paroles. Il faudrait qu’elles soient suivies d’effets. J’attends donc les actes.

Même si les intentions sont bonnes, en a-t-il les moyens ? Développer une armée ou même une simple garde nationale composée de réservistes demande beaucoup de temps surtout que ces derniers ne sont pas nombreux en raison de la suppression de la conscription. Une garde nationale est l’affaire de tout le peuple. On ne doit jamais mettre les choses en place dans l’urgence car il faut beaucoup de temps pour le faire. Nous avons été battus dans la seconde guerre mondiale parce que justement nous n’avions rien préparé. La France a alors failli disparaitre. Gouverner ! C’est toujours prévoir.

Si notre armée, insuffisante, est capable d’intervenir efficacement à l’extérieur dans des actions limitées, il n’en est pas de même sur le territoire national.

Monsieur le Président François Hollande a parlé de garde nationale. A mon avis, c’est ce qu’il peut faire de mieux. Une garde nationale en cas de coup dur est immédiatement sur place sur l’ensemble du territoire national en cas d’attaque comme celle du 13 novembre 2015. C’est ce qui est le plus efficace dans ce cas là. Cependant, il faudra exclure de celle-ci les Français musulmans tant que le problème DAESH ne sera pas réglé définitivement. Ne voyez pas dans ce souhait une discrimination quelconque mais plutôt une précaution indispensable pour protéger le peuple de France.

Il n’a cependant pas pu s’empêcher d’essayer de supprimer deux articles de notre Constitution dont le fameux article 16 qui donne les pleins pouvoirs au Président de la République (chef des armées) en cas de crise majeure. Ces articles étaient visés par la gauche depuis le début de la Cinquième République. Ce n’est certainement pas de cette manière qu’on peut réussir une unité même momentanée. En cas de conflit armé, seule l’armée dépendante du pouvoir politique, avec la prise en compte de l’article 16 ou non, est compétente. La Constitution ne doit pas être modifiée.

Supposons que DAESH attaque en grand nombre notre pays, Il n’y aura plus de loi qui tienne. Il faudra uniquement combattre. C’est le propre de toutes les guerres. Nous devons nous préparer à cela.

Pour l’instant, les paroles sont fortes. J’espère que les actes le seront aussi.

Monsieur le Président parle de judiciaire, de lois, etc.. NOUS SOMMES EN GUERRE ! Si jamais ils arrêtent le dernier terroriste, ils vont lui procurer un avocat qui plaidera les circonstances atténuantes. Il prendra perpétuité et sortira au bout de 20 ans pour bonne conduite, malgré les morts et les blessés (presque 500 au total).

D’autre part, j’en ai assez d’entendre les médias s’exprimer en disant : c’est un français ! Ils ont les papiers français, c’est un fait, mais ils ne le sont pas. Etre français, je le rappelle c’est prendre à son compte le passé de la France, le bon comme le mauvais. Manifestement ils ne l’ont pas fait. On essaye ainsi de nous mettre dans le même sac que les membres de DAESH. Les médias feraient bien de mesurer leur vocabulaire pour être dignes de leur métier de journaliste.

Etre Français, cela se mérite. On ne devient pas français sur un coup de dés. On le devient si on aime la France et si on souhaite au plus profond de soi-même le devenir, en voulant partager les valeurs du peuple qui accueille. Sans cela, aucune naturalisation ne sera réussie. Elle mènera à l’échec.

Monsieur le Premier Ministre a clamé haut et fort qu’il continuerait à accueillir les réfugiés. C’est criminel. Aujourd’hui, il est impossible de trier les bons des mauvais. Seul le devoir de protection doit être pris en compte. Je suis sur que parmi tous les demandeurs d’asile, il y en a beaucoup qui nous sont envoyés par DAESH. Ils seront activés lorsque l’EI sera en difficultés en Syrie, en Irak, en Libye et partout dans le monde, de manière à détourner une partie de notre armée vers une défense intérieure.

Même notre Premier Ministre fait passer l’idéologie avant notre sécurité. Seule notre Patrie devrait l’inspirer dans ses paroles et ses actes. Je rappelle que dans la racine du mot patrie, il y a la notion de père. La Patrie est la terre de nos pères. Celui qui n’aime pas sa patrie n’aime pas son père ni sa famille.

Il y a quelque chose de pourri au royaume de France.

Vive la France libre, indépendante et souveraine.

Georges Martin.

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 
Saisissez le code que vous voyez.

3.23 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 
Joomla Templates by Joomlashack