FAIRE DE LA POLITIQUE ET VOTER. Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
FaibleMeilleur 
Écrit par Georges Martin   

FAIRE DE LA POLITIQUE ET VOTER.

Combien de fois n’ai-je pas entendu sur les marchés, dans les conversations familiales, etc.. : Moi ! Je ne fais pas de politique.

Tout d’abord, qu’est-ce que la politique ?

D’une manière générale, c’est l’ensemble des pratiques, faits, institutions et déterminations du gouvernement d’un état ou d’une société.

Dans une démocratie, ce sont, en plus :

Les droits politiques en vertu desquels un citoyen peut participer à l’exercice du pouvoir, directement ou par son vote.

Voilà pour les définitions !

Etre mécontent, protester contre la vie chère, contre le chômage, c’est faire de la politique. Tout le monde sans le savoir fait de la politique. Chaque citoyen d’un pays peut au minimum exercer le pouvoir régulièrement par son vote ou en se présentant à une élection.

Cependant, voter est une lourde responsabilité car désigner le futur élu ne peut pas, en théorie, se faire viscéralement ou parce que la ou le candidat aura une bonne ou une mauvaise tête. Voter doit se faire en prolongement d’une longue réflexion démontrée et prouvée, en pesant le pour et le contre. Un vote ne doit pas non plus se décider sur le sigle du parti auquel le candidat appartient.

Une grande majorité d’électeurs votent, il faut bien le dire, à la tête du client. C’est pour cela que la France s’enfonce de plus en plus car depuis au moins quarante années, les deux grandes formations porteuses se nommaient UMP et PS. Les Français votaient en fonction de la droite et de la gauche. Dans la majorité des cas, le peuple apportait ses suffrages sans bien savoir ce que serait la suite des événements. De proche en proche, arrivèrent aux affaires des individus avides de pouvoir et de postes sans savoir exactement ce qu’ils y feraient, à part gérer les affaires courantes, et encore. Dans un pays riche, cela ne se voit pas, mais dans la France d’aujourd’hui, appauvrie et endettée, chaque erreur est amplifiée.

Mes chers compatriotes, lisez, lisez et relisez, l’histoire du monde et de notre pays. Cela vous permettra de savoir avec quelle sauce vous serez ou non dévoré.

Je suis très étonné de voir à quel point mes compatriotes son ignorants de leur histoire. Je répète ici que celui qui ne connait pas son passé ne peut pas envisager l’avenir car ce dernier en est le prolongement. Il peut tout juste vivre au présent mais sans le comprendre.

Devant cette ignorance presque généralisée, les candidats n’ont d’autre choix que de promettre tout ce qui est simple et agréable à entendre afin d’attirer à eux un maximum de suffrages pour être élus. Si, au contraire, vous étiez tous cultivés, alors, ils seraient obligés de vous expliquer ce qu’ils comptent faire et de désigner leurs objectifs.

Les élections présidentielles qui seront déterminantes en 2017, ne doivent pas être bradées. Il ne faut pas vous tromper de candidate ou de candidat. Vous devez essayer d’étudier votre histoire et de comprendre ce qui se passe. Alors, vous serez en mesure de comprendre pour qui vous devrez voter si vous voulez préserver votre avenir et celui de vos enfants.

Je vous recommande d’acheter et de lire les livres suivants :

1- La petite histoire de France de Jacques Bainville. Ce livre est écrit comme on raconte une histoire. Il fut élaboré pour les enfants afin qu’ils s’intéressent à leur passé. Il est remarquable pour ceux qui débutent dans cette étude. Ils disposent du roman de la France d’un seul tenant.

2- L’histoire de France de Jacques Bainville. Ce livre s’arrête avant la seconde guerre mondiale qui n’est pas traitée car l’auteur est décédé quelques années auparavant. Il prédit néanmoins la seconde guerre mondiale dans un livre intitulé : « Les conséquences politiques de la Paix » en rapport avec le traité de Versailles qui mettait fin à la première guerre mondiale.

Mes chers compatriotes, si vous n’êtes pas capables de comprendre cela, si vous ne voulez faire aucun effort, alors, je vous suggère de rétablir la royauté qui avait au moins le mérite d’une continuité politique.

Vive la France libre, indépendante et souveraine.

Georges Martin.

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 
Saisissez le code que vous voyez.

3.23 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 
Joomla Templates by Joomlashack