L'AME D'UN PEUPLE. Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
FaibleMeilleur 
Écrit par Georges Martin   

L’AME D’UN PEUPLE.

La définition que le dictionnaire Larousse donne de l’âme est : principe de vie, de mouvement et de pensée de l’homme.

L’âme française est donc la somme de notre spiritualité, de notre histoire et de l’âge de notre civilisation avec toutes les cicatrices laissées par les multiples blessures reçues au cours de notre histoire. Cet ensemble forme un tout. Il est notre âme.

Ce principe est le même pour toutes les nations. Pour en détruire une, il suffit de démolir l’une de ses composantes et le tour est joué. Le temps agira.

La destruction de la France est en route depuis de nombreuses années. On n’enseigne plus notre véritable histoire. On a détruit notre imaginaire. On a détruit en grande partie notre pouvoir spirituel. Que nous reste-t-il ? Pas grand-chose ! Une population qui a perdu ses repères et voudrait bien les retrouver sans savoir comment. Pour les retrouver, encore faudrait-il que les Français sachent ce qu’ils étaient avant. En attendant un redressement hypothétique, le peuple se tourne vers le matérialisme destructeur. C’est la compensation d’un manque évident qui ne résout rien.

La France est un des berceaux de la civilisation. Elle illumina le monde par sa religion, sa pensée, ses philosophes, sa science, etc.. Elle est aussi issue de la civilisation gréco-romaine. Ce n’est pas rien.

C’est la raison pour laquelle elle gêne les mondialistes. Il faut donc la détruire. Les Etats-Unis qui se disent nos amis font tout ce qu’ils peuvent pour nous réduire à néant en nous englobant dans une fédération européenne à l’intérieur d’un monde sous le contrôle du dieu dollar.

Des hommes politiques à la solde de l’étranger se sont ingéniés à la détruire en faisant chuter le niveau intellectuel de nos enfants sous couvert de les amener tous à avoir leur bac quitte à augmenter les notes si parmi les candidats ils s’en trouvaient trop de recalés. Peu importe, ils auront leur peau d’âne qui ne leur servira à rien.

Le nombre d’admis n’a pas d’importance. Plus les épreuves sont difficiles plus la jeunesse sera compétente et formera l’excellence des adultes de demain, qu’elle soit diplômée ou non. Ce qui est primordial, c’est de disposer d’une élite suivie par toute une hiérarchie de femmes et d’hommes excellents chacun dans son domaine et à son niveau. (voir sur ce site le texte intitulé : les réformes de la Nation Française). Le nombre n’a aucune importance. Cent millions de gens médiocres n’égaleront jamais un seul Albert Einstein. Seule la qualité compte. Il faut une hiérarchie des valeurs et ne jamais dépasser le seuil de l’incompétence.

Il existe de très belles professions pour ceux qui ne veulent pas étudier. Il faudrait simplement qu’elles soient rémunérées à leur juste valeur et exercées sur notre territoire. Le travail manuel quel qu’il soit est souvent un travail d’artiste. S’il ne l’est pas, il est toujours difficile. Cependant toute peine mérite un salaire qui permette de faire vivre décemment sa famille et de pouvoir l’emmener en vacances comme tout un chacun.

Il est donc nécessaire de mieux répartir les richesses.

Le monde d’aujourd’hui défendu par des champions tels que Valéry Giscard d’Estaing, Nicolas Sarkozy et François Hollande, etc.., qui est un monde unipolaire explosera au visage des mondialistes et hélas de nous tous, telle la mappemonde dans le film le dictateur entre les mains de Charlie Chaplin.

Je vous conseille d’écouter attentivement le discours prononcé à la mi-décembre 2015 au salon du livre catholique à Paris par Philippe de Villiers. Il est édifiant. Vous le trouverez sur le petit texte précédent. Philippe de Villiers ne se présente à aucune élection et n’a aucune raison de démolir des adversaires puisqu’il n’en a pas. Seule la France motive son action.

Il existe en France de fortes personnalités honnêtes, compétentes et qui veulent servir leur pays. Cependant, on ne les laissera pas arriver au pouvoir tant que les postes politiques seront rémunérateurs et sans grands dangers. Le pouvoir leur sera accessible lorsque les carriéristes et les affairistes sentiront qu’il n’y aura plus que des coups à recevoir. Ils laisseront la place à celui qui voudra bien la prendre jusqu’à ce que le pays soit redressé. Alors ils ressurgiront de partout car la place sera bonne à prendre et les affaires pourront reprendre. C’est hélas ce que les hommes font depuis la nuit des temps ! Les peuples qui ne demandent qu’à être heureux se sont toujours laissés prendre par des belles paroles. Il faudrait qu’ils raisonnent autrement que par des clichés.

Jean-Luc Mélanchon veut une sixième république qui ne résoudra rien. Il faudrait songer plutôt à changer de régime car la situation de notre malheureux pays est telle que la République sera incapable d’agir autrement qu’à travers des discussions et disputes stériles pleines d’arrières pensées.

Le Général de Gaulle l’avait bien compris puisqu’il avait créé la 5ème République qui fonctionnait comme une royauté avec un Roi élu directement par le peuple tous les 7 ans. Le Président ne dépendait donc plus des partis politiques. Ses successeurs se sont empressés de la modifier : ils n’étaient pas à la hauteur de celle-ci, ils l’ont donc descendue à leur niveau. Le mandat fut ramené à 5 ans car je pense que beaucoup de monde était pressé de prendre la place. La voix du référendum ne fut plus rendue obligatoire lorsque la souveraineté de notre pays était menacée (Nicolas Sarkozy).

Qu’est devenue notre âme au milieu de tout cela ? Elle fut remplacée par un matérialisme outrancier dont nous aurons bien du mal à nous débarrasser.

Vive la France libre, indépendante et souveraine.

Georges Martin.

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 
Saisissez le code que vous voyez.

3.23 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 
Joomla Templates by Joomlashack