LA VICTOIRE DE FRANCOIS FILLON. Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
FaibleMeilleur 
Écrit par Georges Martin   

LA VICTOIRE DE FRANCOIS FILLON.

Sur un plan tactique François Fillon a remarquablement caché son jeu jusqu’au 1er tour des primaires, pour finalement l’emporter de façon magistrale.

Il a parlé de souveraineté mais de manière floue. S’agit-il d’une impossible souveraineté européenne ? S’agit-il d’une souveraineté nationale ? Ce n’est pas clair. Je pense que le sujet est déterminant et primordial. Il n’y a que la souveraineté nationale qui puisse être effective.

S’il veut renforcer l’unité de LR, je crois que ce sera le point de division maximal.

Pour être compris, je dois effectuer un retour en arrière :

Le RPR, parti gaulliste, dont je faisais partie, était en perte de vitesse. Il était gaulliste donc souverainiste.

Les centristes, à travers l’UDF dirigé par Valéry Giscard d’Estaing, étaient mondialistes. Ils se sont fondus l’un dans l’autre pour retrouver un dynamisme, en créant l’UMP. Ils pouvaient alors continuer à se distribuer des investitures gagnantes.

Depuis cette époque, la notion de souveraineté a été abandonnée, dépossédant le peuple de sa patrie. C’était une souveraineté partagée qui n’a jamais pu être mise en place et ne le pourra pas. On ne change pas les sentiments d’appartenance comme ça ! Il faut des siècles.

Ceux qui ont décidé d’une telle bêtise doivent avoir, comme disait le Général de Gaulle, une cervelle de moineau ou bien poussés par des intérêts puissants, ils ont fait abstraction de la seule possession populaire, c’est-à-dire : la Nation.

Je ne crois pas que François Fillon puisse réussir à faire l’unité avec la souveraineté comme argument de vente. Il aurait trop d’opposition au sein de son parti. Pourtant, c’est ce qu’il faudrait faire.

Nous vivons uniquement au domaine de l’argent.

François Fillon me parait être un homme bien. Cependant, il faudrait qu’il soit entouré et aidé par des gens qui soient entièrement acquis à ses idées avec un certain amour de la France. Il doit aussi se déclarer clairement pour une France indépendante.

Je n’ai pas l’impression que ce soit le cas aujourd’hui !

Les primaires de la droite, à travers les relais médiatiques, ont été présentés comme s’il s’agissait d’une élection présidentielle. Ce n’est pas le cas. Il faut raison garder. Les jeux ne sont pas faits. La campagne risque d’être très disputée. On commence seulement à connaitre les candidats. François Fillon n’est actuellement que le candidat de la droite et du centre.

Vive la France libre, indépendante et souveraine !

Georges Martin

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
carrez Danièle  - réponse à georges martin   |90.21.210.xxx |2016-12-11 22:46:40
Il faut préciser que François Fillon est sorti de l'école de l'Action Française
,il en a gardé les grands principes nationalistes.
Martin Georges   |83.114.205.xxx |2016-12-21 10:34:43
C'est vrai. Néanmoins, il a participé et collaboré avec Nicolas Sarkozy à la
mise en place du Traité de Lisbonne.
Il faut attendre qu'il se déclare
complètement, maintenant qu'il est le maître de son camp.

Avec toute ma
sympathie!

Georges Martin.
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 
Saisissez le code que vous voyez.

3.23 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 
Joomla Templates by Joomlashack