LETTRE OUVERTE A EMMANUEL MACRON. Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
FaibleMeilleur 
Écrit par Georges Martin   

LETTRE OUVERTE A EMMANUEL MACRON.

Monsieur le candidat,

Vous avez perdu une bonne occasion de vous taire. Quand on ne sait pas, on ne dit rien. Oser comparer la colonisation française à un crime contre l’humanité est indigne d’un candidat à la fonction suprême. Il faut revoir votre culture. Vous avez quelques carences.

Je vais donc vous rappeler historiquement ce que sont en général les colonisations et la française en Algérie en particulier.

Depuis la nuit des temps, les colonisations ont existé. Les pays les plus arriérés ont été dominés par les plus évolués et ce faisant, ils ont transmis leurs connaissances au pays conquis leur permettant ainsi de brûler les étapes dans leur propre évolution. Bien sur, cela ne s’est pas fait sans heurt.

Pour résumer :

Qu’aurait été la Grèce s’il n’y avait pas eu l’Egypte.

Qu’aurait été Rome s’il n’’y avait pas eu la Grèce.

Qu’aurait été la France s’il n’y avait pas eu Rome.

Qu’aurait été l’Algérie s’il n’y avait pas eu la France.

Je pourrais agrandir cette liste, mais je vous cite un principe.

De plus, j’ajoute que lorsque la France a débarqué en Algérie, l’Afrique du nord n’était pas arabe mais Turque. Ils pratiquaient la piraterie en Méditerranée et faisaient des razzias sur les cotes sud de l’Europe. Les femmes étaient emmenées comme esclaves, les plus belles repeuplaient les harems et les hommes devenaient de simples esclaves.

Notre dernier roi de France Charles 10 décida pour mettre fin à ces attaques d’envoyer l’armée qui débarqua à Sidi Féruch le 14 juin 1830 et mis les Turcs au Pas. Pour éviter que cela ne se reproduise, il décida d’occuper le terrain. Le peuple qui se revendique algérien aujourd’hui n’était représenté que par quelques tribus nomades qui parcouraient un territoire d’une superficie égale à 4 ou 5 fois la France. Le pays Algérie n’existait pas alors. C’est la France qui le créa et le mit en valeur.

Je me souviens qu’à l’indépendance de l’Algérie la France avait laissé une unité de montage de camions Berliet que les algériens nommèrent la SONACOME. J’espérais à l’époque voir la naissance de camions de conception algérienne. Ce ne fut pas le cas et cela dans tous les domaines. L’Algérie n’a survécu que grâce au pétrole que nous avons découvert. Ils n’ont créé aucune industrie de remplacement.

Non ! Monsieur le candidat, la France n’a pas commis de crimes contre l’humanité. Elle a mené une guerre contre des terroristes qui se sont renforcés grâce au dilettantisme des hommes politiques de l’époque. En fait, un peu comme aujourd’hui.

Vos déclarations vont à l’encontre de notre pays la France. Si vous voulez vous faire bien voir par les dirigeants algériens, soyez fermes et dites la vérité. Ils ne vous respecteront qu’à ce prix.

Vous avez commis une erreur monumentale qui sera mal comprise par les Algériens et par les Français. Rien que pour vos déclarations je vous combattrais.

Veuillez agréer, monsieur le candidat, l’expression de mes plus sincères regrets.

Vive la France libre, indépendante et souveraine.

Georges Martin.

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 
Saisissez le code que vous voyez.

3.23 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 
Joomla Templates by Joomlashack