LES PROGRAMMES DES HOMMES POLITIQUES. Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
FaibleMeilleur 
Écrit par Georges Martin   

LES PROGRAMMES DES HOMMES POLITIQUES.

Je voudrais qu’on me cita les noms de ceux qui candidats à l’investiture suprême ont tenu leurs promesses électorales. En général, ceux là se sont évertués à n’en mettre en œuvre que très peu. Pourquoi ?

Pour répondre à cette question, je citerais le Général de Gaulle qui disait qu’il ne fallait jamais avoir de programmes car ces derniers étaient fonction des circonstances. Comme ces dernières changent tout le temps, on ne peut jamais les tenir. Il faut avoir des objectifs. Peu importe la route suivie ce qui compte c’est d’atteindre le but choisi.

Pourquoi ce sujet de réflexion ? Parce que, j’ai suivi un débat télévisuel qui m’a laissé perplexe. Le sujet était les programmes des candidats. Bien sur, de temps en temps, on revenait sur les « affaires » mais de manière beaucoup plus feutrée que d’habitude, comme si Madame Marine le Pen pouvait devenir le vainqueur de cette élection et que les journalistes prenaient leurs précautions. J’ai compris que le Front National avait acquis ses lettres de noblesses et pouvait jouer désormais dans la cours des grands.

Le PR comme les PS ne parlent que d’une chose : rassembler pour gagner. Mais gagner quoi ? Leurs postes ? Ils ont eu chacun le pouvoir avec une totale majorité. Qu’en ont-ils fait ? Rien. Ils nous ont appauvris. Ils ont détricoté la France. S’ils voulaient gagner cette élection en 2017, il leur suffisait de faire ce que le peuple Français attendait d’eux. Ils n’auraient pas besoin de gesticuler et de s’exprimer de manière inaudible pour essayer de récupérer quelques voix parmi les dizaines de milliers qu’ils ont perdues. Leur sort est décidé d’avance.

Le Parti Républicain bénéficie du fait que les Français ont la mémoire courte. Je vais vous la rafraichir. Le Président Nicolas Sarkozy, il ne faut pas l’oublier, a laissé 500 milliards de dettes supplémentaires en 5 ans. Cependant, il y a 5 ans et c’est loin. On a tendance à oublier. De plus il s’est rendu coupable de forfaiture en faisant voter par le parlement le traité constitutionnel Giscard renommé traité de Lisbonne, après qu’il eut modifié notre Constitution en supprimant l’obligation du recours au référendum pour tout ce qui touche à notre souveraineté. Le traité Giscard fut rejeté par le peuple de France par référendum le 29 mai 2005.

Certes, François Fillon fut un compagnon de route de Philippe Séguin, il avait aussi un coté royaliste. A l’origine de sa carrière politique il était sans doute souverainiste. Il fut le premier ministre de Nicolas Sarkozy. Il ne protesta pas, ni ne donna sa démission chaque fois que nous abandonnions un peu plus de souveraineté.

Non, pour moi, les programmes sont des amuse-gueules dont le seul intérêt est d’occuper le peuple pendant les campagnes électorales. Cela évite d’aborder les sujets sensibles les vrais sujets, attendus par le peuple de France. Pour faire gagner un candidat, il suffit de salir ses concurrents par la calomnie et la médisance. L’heureux élu fait ensuite ce que bon lui semble pendant que le peuple soufre.

Vous en avez vu les résultats. C’est toujours le peuple qui trinque.

Avant de vous rendre au bureau de vote soyez surs que votre candidat a pour objectifs ce que vous souhaitez. Ne vous laissez pas aveugler par les idéologies ni par les déclarations non réalisables destinées à attirer le plus de voix, ou par la séduction du candidat. Il faut que vous soyez certains que ce dernier essayera d’atteindre, par tous les moyens à sa disposition, les objectifs qu’il vous a promis. Ce qui compte, ce n’est pas le charme du candidat, ni son discours, mais tout simplement ce qu’il est capable de faire. Discerner la vérité du mensonge demande un minimum de culture générale. C’est la raison pour laquelle notre système républicain n’a pas encore fonctionné correctement et se cherche encore. Si une chose est bien majoritaire dans notre pays, c’est l’inculture, et à travers les votes c’est toujours la médiocrité qui l’emporte.

Françaises, Français, ne votez pas à la légère, car cette fois-ci, les conséquences pourraient bien être catastrophiques. Si vous n’avez pas de certitude alors allez voter mais blanc. C’est un bon conseil.

Vive la France libre, indépendante et souveraine.

Georges Martin.

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 
Saisissez le code que vous voyez.

3.23 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 
Joomla Templates by Joomlashack