ALLER A LA SOUPE Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
FaibleMeilleur 
Écrit par Georges Martin   

ALLER A LA SOUPE.

On peut dire aujourd’hui que les financiers ont gagné.

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un financier ? C’est quelqu’un à qui vous confiez votre argent sous le prétexte qu’il est plus en sécurité chez lui que chez vous. C’est vrai en partie, sauf si la banque privée fait faillite. Dans ce cas, vous perdez tout.

C’est quelqu’un aussi qui fait de l’argent avec votre argent sans rien donner en contrepartie. Voir mon texte sur ce site intitulé : Qu’est-ce que l’argent ?

Les richesses nationales ne suffisant plus, ils ont décidé que le Yalta monétaire était moins aléatoire et qu’il suffisait de dominer le monde pour être tranquille et s’assurer une sorte de monopole. C’est la mondialisation.

Ils ont oublié le peuple.

Celui-ci, à force de se sentir de plus en plus esclave moderne des sociétés mondiales, se tourne vers le populisme (ce qui signifie pour le peuple). Devant la croissance de plus en plus exponentielle de cette tendance, qui devenait de plus en plus capable d’accéder à l’investiture suprême et de gêner leurs intérêts en leur supprimant leur pouvoir dictatorial financier, ont analysé la situation et décidé de monter un coup remarquable.

L’Europe Fédérale était sur le point de s’effondrer.

Le quinquennat de François Hollande, catastrophique, risquait de mener au pouvoir le Front National et de briser l’Europe aux mains des banquiers. Il fallait trouver une parade.

Ils ont donc trouvé Emmanuel Macron.

Jeune et beau, cet homme pendant toute la campagne pour les présidentielles a été d’un flou ahurissant sur ses intentions. Passons donc sur la campagne.

Si nous analysons les résultats du deuxième tour des présidentielles, on s’aperçoit que seulement 5 millions de voix se sont portées sur le programme d’Emmanuel Macron qui était très flou, alors que Le Front National à réalisé 11 millions de voix sur son programme. Le Front National l’avait emporté largement si on raisonne avec un esprit démocratique.

La tricherie du Front dit Républicain est située aux antipodes de ce que doit être une démocratie. Ce qui s’est passé est digne d’une République bananière. Il fut inventé par la gauche. On voit où cela les a conduits.

Ne vous étonnez pas si au premier tour des élections législatives les gens préfèrent se dorer au soleil au lieu d’aller voter puisque cela ne sert à rien. Le FN, parait-il, ne peut espérer qu’entre 1 et 5 sièges à l’Assemblée Nationale. C’est inadmissible !

Et aujourd’hui, avec cette abstention massive, Emmanuel Macron disposerait d’une majorité ahurissante, alors qu’avec 50% d’abstensions, il ne représenterait que 17% des inscrits en comptant les voix du Front Républicain. Il est loin d’être légitime. Il ne mérite pas les 440 sièges annoncés.

Dans l’histoire de la France, ce ne sont jamais les titrés, les fonctionnaires, etc..qui ont réussi a redresser notre pays et à le sortir de l’ornière. Ce sont toujours des femmes et des hommes courageux sortis de l’ombre qui en risquant leurs vies ont permis à leurs compatriotes de survivre.

Par ailleurs, comment expliquer qu’un parti qui n’existait pas il y a encore un peu plus d’un an ait pu porter à l’investiture suprême, son jeune dirigeant. Je crois qu’il a été aidé magistralement. Je rappelle qu’Emmanuel Macron est ou était:

1- Membre des Joung Leaders américains.

2- Actionnaire de la banque Rotchild.

3- Enarque.

Il n’a jamais rien produit de sa vie. Il pourrait être bon en prenant le pouvoir dans un pays riche où tout va bien, mais pas dans un pays super endetté ou tout va mal. Pour cela il lui faudrait beaucoup plus d’expérience du terrain. Il ne l’a pas. Ses futurs députés non plus.

Devant cette montée fulgurante, on assiste aux déplorables adhésions des laissés pour compte dans les autres partis qui se précipitent vers le mouvement En Marche afin de continuer à disposer d’investitures gagnantes et de postes.

L’élection présidentielle a été truquée depuis le départ. La médisance, la calomnie au moment des élections ont fait des ravages. Pour moi, Emmanuel Macron n’est pas légitime pour cette raison.

Les Français se disent écoeurés parce que des élus ont fait travailler leurs conjoints. Ils le font tous ! Mais c’est légal. Les Français si doués pour critiquer nos élus ont tous fait travailler des gens au noir chez eux. Ils ont ainsi volé de l’argent public à hauteur des 20% de TVA. Ca c’est illégal. Un député est un élu qui risque sa vie. Combien parmi eux, sont morts : Fontanet, Boulin, la député du FN dans le sud, Bérégovoy, etc..

Personne n’est blanc !

Ils ont décidé de moraliser la vie politique en interdisant de plus en plus. De proche en proche, c’est ainsi qu’un pays sombre dans la dictature. Il est nécessaire d’admettre une dose de tolérance si le peuple veut se sentir libre. La petite tricherie est à mon avis un mal nécessaire.

J’ajoute que si par malheur, la loi devenait incontournable, nous ne pourrions plus vendre à l’étranger où il est indispensable de verser des commissions occultes. Il n’y aurait plus de vente donc un appauvrissement général du pays. Le commerce n’est pas un sacerdoce. Cessons donc d’être hypocrites. Regardons pour une fois la vérité en face.

La vie politique n’est pas une idéologie. Elle doit se gorger de réalisme. C’était la grande force du Général de Gaule.

La seule chose positive que je trouve dans l’élection d’Emmanuel Macron, c’est sa jeunesse et sa prestance. Il lui reste à démontrer qu’il peut redresser le pays. J’ai cependant du mal à croire qu’il puisse le faire avec tous les ralliés qui vont à la soupe et son attachement à la monnaie unique. L’ensemble de ses députés, non encore élus définitivement, me semble insuffisamment expérimenté pour être rapidement efficace. Le gouvernement devra pendant longtemps diriger sans référer à personne. Le peuple, lui, n’attendra pas longtemps car il est à bout.

Il ne réussira pas en raison de son attachement à la monnaie unique. Nous serons toujours à la remorque de l’Allemagne puisque nous sommes moins dynamiques qu’elle. Nous ne pouvons plus dévaluer donc c’est la quantité d’euros qui continuera à diminuer dans notre pays. Nous serons encore obligés de compenser par l’emprunt. Aujourd’hui, nous avons largement dépassé les 2000 milliards d’euros de dettes.

Pour que l’Europe Fédérale puisse fonctionner, il faudrait lui laisser le temps d’acquérir un sentiment général d’appartenance qui soit plus européen que national. Il faudrait beaucoup de temps.

Aucun des candidats à l’investiture suprême ne s’est exprimé sur ce sujet essentiel.

Les mondialistes, plus intéressés par la finance que par l’humanisme, pour accélérer le mouvement ont trouvé un truc pour détruire les sentiments nationaux : l’immigration massive qui va permettre un métissage culturel des européens de manière à leur faire perdre leurs attachements d’origine. C’est la boite de Pandore : si on l’ouvre on ne sait pas ce qui va suivre. On peut imaginer que la future Europe sera devenue inodore et insipide, sans caractère. La civilisation française aura alors disparue alors que notre pays, petit par la taille, est un besoin du monde, comme le disait Philippe de Villiers. L’Europe deviendra Musulmane.

Le peuple de France est le grand responsable de cette annihilation. C’est lui qui a élu nos dirigeants. Son réveil beaucoup trop tardif sera extrêmement douloureux.

Je crois que c’est très mal parti.

Vive la France libre, indépendante et souveraine.

Georges Martin.

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 
Saisissez le code que vous voyez.

3.23 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 
Joomla Templates by Joomlashack