LETTRE OUVERTE. Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Appréciation des utilisateurs: / 0
FaibleMeilleur 
Écrit par Georges Martin   

LETTRE OUVERTE A MADAME NAJAT VALLAUD-BELKACEM.

Madame la Ministre,

Il y a quelques jours, lors de l’écoute d’une matinale de France Inter, j’ai entendu trois informations concernant le collège :

-environ 15% des élèves de classe de sixième ne maitrisent pas les mathématiques,

-les élèves s’ennuyant en classe, il faut orienter l’enseignement vers des disciplines concrètes,

-dès la classe de cinquième une deuxième langue vivante sera proposée.

On ne voit pas comment des disciplines concrètes et une deuxième langue vivante amélioreront chez les enfants la forme d’esprit abstraite dont les mathématiques sont l’illustration la plus poussée.

On en déduit que l’éducation nationale n’a pas pour mission de développer les facultés de raisonnement, mais d’encourager les élèves à se complaire dans le monde où ils mijotent tout au long de leur vie courante. Depuis des décennies, telles furent les orientations : former des écervelés incapables de critiquer et juste aptes à remplir les tâches sans intérêt et sans responsabilité, offertes par une industrie ou des services modelés par des machines automatiques. Au profit de qui ?

Une deuxième langue vivante mise en place en classe de cinquième, le nombre d’heures de cours va-t-il augmenter ? Non, on va les prendre sur celles d’autres matières et on devine au détriment de laquelle : le latin. Fini le sentiment d’appartenir à une longue civilisation issue de l’Antiquité, qui nous a doté de notre langue et de notre pensée. Pour vous, nous sommes nés aujourd’hui, nous sommes tous des Américains. Que ce soit en Grèce ancienne que fut affirmé que « les dieux font de la géométrie », que « l’homme est la mesure de toute chose ». Que vous importe.

Vous persistez dans le déni d’héritage, dans les dégâts causés par la faillite de la pensée, où vous plongez notre pays. Et vous vous étonnez que des écervelés soient les proies d’idéologies communautaristes, alors que vous n’avez qu’un but : détruire le contrat social français qui a prévalu au lendemain de la Deuxième Guerre Mondiale. Un espoir. Peut-être allez-vous trop loin et susciterez-vous une réaction citoyenne ?

Veuillez agréer, Madame la Ministre, l’expression d’une considération évanescente.

André. Fontaine.

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 
Saisissez le code que vous voyez.

3.23 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 
Joomla Templates by Joomlashack